Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Retarder les semis de soya au Brésil pourrait avoir un impact sur le maïs safrinha

07 novembre 2019, Soybean and Corn Advisor

Étant donné que plus de 70% du maïs brésilien sera produit sous forme de culture de safrinha, qui viendra après la récolte de la première récolte de soya, tout retard dans les ensemencements du maïs safrinha pourrait avoir un impact négatif sur les rendements potentiels.

Je maintiens un biais plus faible pour la production brésilienne de maïs 2019/20230 en raison du retard des semis de soya, en particulier dans les États du Paraná, du Mato Grosso do Sul, de Sao Paulo et du Goias. Les semences tardives de soya retarderont la plantation du maïs safrinha et on s'attend déjà à ce qu'une partie de ce maïs soit semé après la fin de la période de plantation idéale vers la troisième semaine de février. Les agriculteurs font déjà remarquer qu'une saison des pluies prolongée sera nécessaire en avril et en mai pour assurer de bons rendements en maïs.

La période de semence idéale pour le maïs safrinha se termine vers le 20 février et le maximum de temps que les agriculteurs peuvent attendre pour planter leur maïs se situe aux alentours du 10 au 15 mars. Si le maïs est planté après cette date, la récolte n'atteindra pas la maturité avant le début de la saison sèche au Brésil.

Le maïs de pleine saison dans le Rio Grande do Sul est semé à 77 % avec 92 % de germination/développement végétatif et 8% de pollinisation. Le maïs de pleine saison au Paraná a été ensemencé à 92%. Le maïs est en développement végétatif et est classé 1% «pauvre», 11% «moyen» et 88% «bon».


Partager cet article