Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Brésil 2019/2020 : un départ lent pour les ensemencements de soya

02 octobre 2019, Soybean and Corn Advisor

Soya brésilien – Les précipitations au Brésil continuent d’être largement dispersées avec des quantités variables. Si un agriculteur a de la chance, il peut avoir reçu une averse de 1 à 2 pouces, mais la majorité des agriculteurs n’ont pas eu cette chance puisqu’ils ont eu moins de pluie, voir aucune.

Les premières plantations de soya commencent à peine dans certaines régions du Brésil. Les agriculteurs brésiliens ont été autorisés à semer leur soya 2019/2020 il y a plusieurs semaines, mais les conditions sèches ont gardé la plupart d’entre eux hors des champs.

Semence de soya au Brésil – À l’échelle nationale, les plantations de soya 2019/2020 sont achevées à 1 %, contre 4,6 % l’an passé. La moyenne des dernières années est de 2,3 %.

Mato Grosso – Selon l’Institut d’économie agricole du Mato Grosso (IMEA, les agriculteurs du Mato Grosso ont semé 1,6 % de leur soya 2019/2020, comparativement à 4,3 % l’année dernière. Les ensemencements les plus avancés se situent dans la région du centre-nord où 2,5 % du soya a été planté. Le rythme le plus lent se situe dans la partie nord-est de l’État où 0,2 % a été semé.

Paraná – Selon le Département de l’économie rurale (DERAL), les agriculteurs du Paraná avaient semé 3 % de leur soya prévu au début de la semaine dernière. Les semis ont commencé de manière irrégulière dans le Paraná. Certains agriculteurs ont reçu suffisamment de pluie pour commencer à semer, tandis que d’autres n’ont pas encore reçu leur première pluie.

La même irrégularité dans les ensemencements est le cas dans les États de Mato Grosso do Sul, Sao Paulo, Goias et Minas Gerais. Les pluies les plus abondantes sont tombées dans l’extrême sud et le nord du Brésil.

Maïs brésilien – Les conditions météorologiques ont été meilleures pour les semis de maïs que pour le soya, car presque tout le maïs de pleine saison est semé dans le sud et le sud-est du Brésil. Le sud du Brésil a reçu quelques averses et les prévisions annoncent davantage de pluie pour les deux prochaines semaines.

Les agriculteurs brésiliens ont commencé à semer leur maïs de pleine saison dans le sud du Brésil. Les deux États ayant la plus grande superficie de maïs de pleine saison sont le Minas Gerais et le Rio Grande do Sul. Les semis de maïs dans le Minas Gerais ont été plus lents à démarrer en raison des conditions sèches. L’humidité du sol est meilleure dans le Rio Grande do Sul et les agriculteurs plantent donc activement leur maïs de pleine saison.

Au Paraná, DERAL a indiqué que 39 % du maïs avait été semé plus tôt durant la semaine dernière et que la récolte avait été qualifiée de moyenne à 7 % et à bonne à 93 %. 


Partager cet article