Formation Grainwiz
Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

L’état du maïs américain 2019 est en légère amélioration

31 juillet 2019, Soybean and Corn Advisor

Après des mois de mai et juin très humides, le temps s’est asséché en juillet dans une grande partie Midwest. Je me rends compte que peu de cultures sont cultivées à Chicago, mais la météo a pris une tournure intéressante au cours du mois de juillet. Du 1er au 25 juillet, Chicago a eu une météo ensoleillée en moyenne à 80 % de son ensoleillement possible, alors que la moyenne des dernières années est de 68 %. Les températures de juillet ont été en moyenne de 3 à 4 degrés au-dessus de la normale et, dimanche dernier, la ville avait connu 7 jours de pluie, soit la plus longue période de temps sec depuis décembre dernier.

Les pluies du week-end ont favorisé les régions plus au nord avec des averses plus légères et éparses dans la majeure partie du centre du Midwest. Le nord et le centre de l’Illinois ont enregistré en moyenne environ la moitié ou moins de leurs précipitations normales au cours des deux dernières semaines. En date de dimanche dernier, l’humidité du sol de l’État était classée à 40 % «déficiente à très déficiente». La configuration du temps sec a été généralisée dans l’est du Corn Belt, alors que l’humidité du sol en Indiana était jugée à 39 % «déficiente à très déficiente». En Ohio, c’était 24 % dans les mêmes catégories. Le développement de la sécheresse est également un sujet de préoccupation en Iowa, où 25 % de l’humidité du sol est considérée comme étant «déficiente à très déficiente». Pour le Kansas, le classement est à 40 % et au Michigan à 51 %.

Je dirais que les régions les plus préoccupantes sont l’est et le sud de l’Iowa, le nord du Missouri, le nord et le centre de l’Illinois. Le système se dirige vers l’est, à travers le centre de l’Indiana, jusqu’à l’est de l’Ohio et au sud du Michigan. Bien sûr, le plus gros risque concerne le maïs tardif, qui sera en pollinisation en août, et le soya tardif, qui commencera son remplissage des gousses au cours du même mois.

L’état de la récolte du maïs américain s’est amélioré de 1 % la semaine dernière et il est maintenant considéré comme «bon à excellent» à 58 %. La plupart des baisses ont été observées dans le centre du Corn Belt, où une tendance plus sèche s’est développée au cours des dernières semaines. Les prévisions météorologiques annoncent des températures généralement saisonnières dans le courant de la présente semaine, avec des précipitations limitées. Si cette prévision se réalise, l’état du maïs diminuera probablement lundi prochain. Les conditions du maïs baissent généralement à cette période de l’année en raison du temps sec.

La récolte de maïs américain 2019 est à 58 % au stade de la soie, alors qu’elle l’était à 90 % l’an dernier. La moyenne quinquennale est de 83 %. Avec 58 % du maïs au stade de la soie, cela signifie qu’environ 40 % du maïs sera pollinisé au cours du mois d’août. Il n’y a pas de chaleur extrême prévue pour la première quinzaine d’août, mais il n’y a pas non plus beaucoup de précipitations dans les prévisions et c’est ce qui m’inquiète pour les 40 % du maïs qui polliniseront au cours des 3 prochaines semaines. Le maïs est à 13 % au stade pâteux, contre 35 % l’année dernière et 23 % pour la moyenne quinquennale.


Partager cet article