Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Le maïs américain est semé à 49 % et le soya à 19 %

21 mai 2019, Soybean and Corn Advisor

Les ensemencements de maïs américain 2018/2019 sont terminés à 49 % alors qu’ils l’étaient à 78 % l’an passé. La moyenne des 5 dernières années est de 80 %. Cela représente une avance hebdomadaire de 19 %. Le schéma de plantation reste le même : davantage de progrès dans les zones ouest et sud-ouest et beaucoup moins dans l’est et le nord-ouest du Corn Belt.

En Iowa, les semis sont terminés à 70 % (89 % pour la moyenne des 5 dernières années). Au Nebraska, les travaux sont complétés à 70 % (moyenne 86 %) et au Kansas à 61 % (moyenne 80 %). Dans l’est du Corn Belt, en Illinois, les semis sont finis à 24 % (moyenne 89 %). En Indiana, ils le sont à 14 % (moyenne 73 %). En Ohio, les ensemencements sont terminés à 9 % (moyenne 62 %). Dans le nord-ouest du Corn Belt, le maïs du Minnesota est semé à 56 % (moyenne 79 %). Au Dakota du Sud, les travaux sont finis à 19 % (moyenne 76 %). Au Dakota du Nord les semis sont complétés à 42 % (moyenne 63 %).

L’émergence du maïs est également très lente à 19 % contre 47 % l’an dernier. La moyenne des 5 dernières années est de 49 %. Il est toujours bon de se rappeler que la saison de croissance commence au moment de l’émergence du maïs et non au moment de son ensemencement. L’émergence du maïs qui a été semé dans le nord du Corn Belt la semaine dernière sera retardée en raison des températures très fraîches du week-end et du début de cette semaine.

Si l’émergence du maïs est retardée en raison des sols froids et humides, un certain nombre de problèmes pourraient se présenter, notamment : une population de plants moins élevée que souhaitée, un retard dans la croissance, une absorption plus lente d’éléments nutritifs, un risque accru de maladies des racines et, éventuellement, des rendements plus faibles.

Nous somme le 20 mai et seulement 49 % du maïs a été semé, faisant de cette année l’une des plus lentes. Ces retards pourraient se traduire par un nombre plus important d’abandon que prévu, par une réduction de la superficie ensemencée, en particulier pour le maïs, et par la possibilité de rendements plus faibles, surtout pour le maïs.

Les ensemencements de soya 2019 aux États-Unis sont complétés à 19 %, contre 53 % l’année passée et 47 % pour la moyenne des 5 dernières années. Cela représente une avance hebdomadaire de 10 %. Les semis les plus avancés se situent dans les régions du sud et du sud-ouest. L’émergence du soya est de 5 %, comparativement à 24 % l’an dernier et 17 % pour la moyenne des 5 dernières années.

Je pense qu’il est trop tôt pour dire quoi que ce soit au sujet de la culture de soya américain 2019. Seulement, on peut mentionner qu’il pourrait y a avoir plus de soya ensemencé que prévu et que son rendement pourrait être inférieur à celui qui est prévu.


Partager cet article