Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Brésil : un début d’ensemencements record pour le maïs safrinha 2018/2019

07 février 2019, Soybean and Corn Advisor

Dans le Rio Grande do Sul, le maïs de pleine saison est récolté à 23 % et les producteurs ont rapporté de très bons rendements à la fois pour le maïs irrigué et non irrigué. Des rendements pour le maïs irrigué allant jusqu’à 14,8 tonnes/hectare ont été rapportés. Dans le Paraná, la récolte de maïs de pleine saison est complétée à 5 % et les conditions de culture sont évaluées à 1 % dans la catégorie «pauvre» comparativement à 21 % pour la moyenne des dernières années. Par ailleurs, 78 % des cultures seraient également dans la catégorie «bon».

J’estime actuellement la récolte de maïs de pleine saison 2018/2019 à 23,5 millions de tonnes et celle du maïs safrinha à 68,0 millions de tonnes pour un total de 91,5 millions de tonnes.

Le maïs safrinha 2018/2019 a été ensemencé à un rythme record. AgRural a signalé que jeudi dernier, 24 % du maïs avait été semé comparativement à 11 % l’an passé et à la moyenne des 5 dernières années.

Selon le Mato Grosso Institute of Agricultural Economics (IMEA), dans le Mato Grosso, le maïs safrinha a été ensemencé à 30 % comparativement à 16 % l’an passé et à 15 % pour la moyenne des 5 dernières années. Pour la semaine, cela représente une avance de 14 %. Les semis de maïs safrinha les plus rapides se situent au centre-nord du Brésil, où 36 % du maïs ont été ensemencés. Les semis précoces de maïs safrinha se poursuivent à un rythme record, ce qui est bon pour le maïs si les précipitations sont normales durant la seconde moitié de la saison des pluies d’été.

Ci-dessous, un graphique de l'IMEA qui révèle la vitesse des ensemencements du maïs safrinha dans l'État du Mato Grosso. La zone en jaune représente le minimum et le maximum des ensemencements au cours des 5 dernières années. La ligne en rouge est le pourcentage semé pour 2018-19, la ligne jaune est pour 2017-18, et la ligne pointillée est pour la moyenne de 5 ans.

L’IMEA croit que les agriculteurs de l’État vont augmenter leur superficie de maïs safrinha de 1,6 % cette année, pour atteindre 4,69 millions d’hectares. Ils estiment qu'au cours de la saison 2018/2019, le rendement à l’échelle de l’État sera de 102,2 sacs par hectare.

Le Department of Rural Economics de l’État du Paraná (Deral) estime que 30 % du maïs safrinha ont été ensemencés dans le Paraná.

Le président de la coopérative Comigo dans le sud-ouest du Goiás a mentionné que ses membres vont augmenter leur superficie de maïs safrinha de 5 %. Les 7,700 membres de Comigo plantent environ la moitié du maïs safrinha de l’État de Goiás. Dans un interview accordé à Reuters, il a déclaré que ses membres avaient cessé d’ensemencer du maïs safrinha en mars dernier en raison du risque élevé de sécheresse durant les périodes critiques de reproduction.


Partager cet article