Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO

24 janvier 2019, RJO'Brien

Aujourd’hui le 24 janvier 

  • International Grains Council prévoit plus de maïs/blé & moins de soja
  • Éthanol : production en baisse, stock en hausse
  • Structure de marché à terme : abondance relative

En l’absence de l’USDA……

Le International Grains Council a ses prévisions de stocks mondiaux 20 18/19 pour les récoltes de maïs et de blé à 1 076 tonnes et 737 tonnes par rapport à mmt de 1.073 et 729 mmt précédemment. En revanche ils abaissent les productions de feve soja à363 vis-à-vis le 367 du dernier estimé citant le temps sec au Brésil.

L’USDA est fermé, mais pas l’EIA (secteur énergétique; pétrole gaz naturel et aussi.. Éthanol!) Donc on a un peu d’info la dessus. Les statistiques se ressemblent beaucoup de semaine en semaine ; la production est en dessous des niveaux pour atteindre la cible de consommation de l’USDA. Les marges de transformations sont faibles et les stocks sont élevés alors peu d’incitatif à payer le maïs « cher » si l’éthanol et la drêche n’ont pas assez de valeur. Si nous avions des rapports offre-demande je m’attendrais à voir la demande pour l’éthanol fléchir d’environ 50 millions de boisseaux afin de mieux refléter la situation actuelle. 50 millions de boisseaux ce n’est pas ce qui va faire chavirer le marché, mais ça s’accumule. Au final en terme d’inventaires de fin je pense que la baisse de la demande serait rencontrée par une baisse du rendement (plus petite récolte) et qu’en bout de ligne les inventaires de fin seraient tourneraient bien proche des valeurs qu’on connait. Je spécule… mais bon. Quatre trente sous pour une piasse, comme dirait grand-père.

 

Si je regarde la structure du marché à terme – c’est-à-dire l’écart de prix entre les différents mois, le marché ne semble pas du tout se soucier d’une pénurie. Les spreads sont à des niveaux très confortable. Pour vous aider à comprendre, plus l’écart entre deux mois est grand, plus les inventaires sont jugé abondant par le marché et le prix « spot » est donc moins cher. La différence correspond donc au cout d’entreposage. Bref, en ce moment ces spreads sont en zone très confortable – il ne manque pas de grain.

Corn : Mars/Mai à plus de 8 cents carry c’est confortable.

Soja : à plus de 13 cents carry c’est presque du jamais vu.

 

SIMON BRIERE

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: 1-888-701-0071 // Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article