Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

10 janvier 2019, RJO'Brien

Bonjour,  

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Porc

Le prix cash du porc a enfin décollé! Ce matin, l’USDA rapportait les ventes d’hier à une moyenne de 56.50 (+1.01¢) ce qui vient s’additionner au gain de +0.80¢ la vieille. En 4 jours, le prix cash américain a bondi de 2.81 ¢/lb. Le prix du contrat de février est supporté par le fait que le cash monte tandis que les autres échéances reculent légèrement. L’évènement de la semaine était la rencontre sino-américaine qui s’est terminée sur une bonne note. Bien que les É.-U. prétendent que les chinois achèteront beaucoup de commodités agricoles, aucune quantité et échéance n’a été précisée ce qui laisse le marché sur sa faim. Du côté des découpes, il faudra voir un marché avec un peu plus de force ces prochains jours si on veut espérer une continuation de la hausse du cash. Depuis 3 semaines, le prix oscille autour de 70¢ et maintient une dépréciation de -12% versus la valeur des découpes de l’an dernier à pareille date. Évidemment, c’est la présence de la taxe mexicaine et l’abondance de la production qui explique ce recul. À l’exception du flanc de porc, le prix de toutes les coupes est inférieur à ce qu’on avait au début 2018.

Aussi, il faut prendre en considération que le marché est un peu moins volatile à cause du shutdown du gouvernement américain. Hier, on aurait dû avoir les données d’exportations du mois de novembre, mais ce n’est pas le cas. Ce matin, on aurait dû avoir les ventes à l’exportation, mais rien n’est publié. Demain, l’USDA aurait publié son bilan offre et demande qui contiendrait plusieurs révisions pour le marché du grain, mais aurait aussi été le premier bilan après le rapport Hogs and Pigs de décembre. Bref, tout ça pour dire que le marché bouge un peu moins en raison de l’information manquante.

Prix du porc de février 

Bœuf

Le prix du bœuf a bien bondi mardi dernier et maintient son appréciation depuis. Mardi, le prix du bœuf de février a terminé la journée à 125.5 ¢/lb, le plus haut niveau pour ce contrat. Alors qu’une tendance baissière s’amorçait, il y a eu un changement de direction assez rapidement puisque le prix cash remonte à 125¢ et que les parcs reculent leur offre à 126¢/lb. Cependant, il y a une abondance de bœuf qui sortira des parcs au cours des prochaines semaines et la marge des abattoirs fond comme neige au soleil, passant de 200 $US/tête en novembre à 46 $US aujourd’hui. À moins de voir le prix des découpes de bœuf s’apprécier, les abattoirs n’auront pas un gros appétit pour enchérir leurs mises. 

Tel qu’expliqué dans la section porc, il faut prendre en considération que le marché est un peu moins volatile à cause du shutdown du gouvernement américain. Hier, on aurait dû avoir les données d’exportations du mois de novembre, mais ce n’est pas le cas. Ce matin, on aurait dû avoir les ventes à l’exportation, mais rien n’est publié. Demain, l’USDA aurait publié son bilan offre et demande qui contiendrait plusieurs révisions pour le marché du grain, mais aussi une mise-à-jour sur la production de bœuf.   

Prix du boeuf de février

Marge des abattoirs ($US/bœuf)

 

Bonne journée

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: 1-888-701-0071 // Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article