Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - l'extra viande

13 juillet 2018, RJO'Brien

Bonjour,  

Statistiques d’abattage aux États-Unis

 

***RJO est fier d’offrir une exécution transparente et instantanée à ses clients depuis 1914***

Porc

Suite aux résultats du dernier rapport Hogs & Pigs, hier l’USDA a légèrement révisé à la hausse ses estimés de production de porc pour l’ensemble des trimestres dans son rapport d’Offre et Demande (WASDE). La production porcine estimée pour le 4e trimestre a été revue à la hausse passant de 7.185 milliards lbs (+5.7%) à 7.230 milliards (+6.4%) ce qui n’est pas encourageant pour les prix de l’automne. De plus, la croissance de l’offre de viandes rouges amènera de la compétition au 4e trimestre avec une importante croissance attendue également dans la production de bœuf (+4.3%). Cependant, l’offre de viande se resserra au 1er trimestre avec seulement +2.6% de porc et +0.8% de bœuf, on pourrait donc s’attendre à un rebond des prix une fois que la tendance baissière de l’automne soit passée.

Hier, le porc rebondissait pour l’ensemble des échéances après avoir atteint des bas mercredi. L’échéance de juillet clôturait à 79.95¢/lb. À court terme, le prix du porc continue de se maintenir soutenu par le prix cash. À moyen terme cependant, les nuages s’accumulent à l’horizon avec une forte hausse de production qui se combine à une faiblesse attendue du côté des exportations. Les échéances d’octobre et décembre clôturaient à 53.95¢/lb et 48.75¢/lb respectivement. Ce pessimisme se reflétait dans les prix des CàT, car il s’agit d’un niveau près de 10¢/lb inférieur aux moyennes historiques pour cette période de l’année. On peut donc dire que les mauvaises nouvelles sont déjà dans le marché. Pour aujourd’hui, le prix continue leur rebond avec un gain d’environ 2¢ sur octobre à avril, effaçant une bonne partie de la chute de mardi-mercredi.

Hier, l’USDA publiait les ventes pour la semaine du 5 juillet étaient largement en baisse, à 9 195 tonnes, comparativement à une moyenne de 16 239 tonnes pour les 4 semaines précédentes. Depuis le début de l’année, les ventes à l’exportation américaines ont progressé de +8.3% comparativement à 2017. Les tensions commerciales avec la Chine et le Mexique pourraient bientôt annuler ces gains réalisés en début d’année.

Selon l’USDA, les abattages étaient de 459 000 têtes jeudi ce qui amène le total pour la semaine à 1.816 million de têtes. Cela se compare à 1.759 million de têtes pour la même période l’an dernier, soit une hausse de +3.2%.

Prix du CàT de porc sur octobre

 

Bœuf

Dans le rapport Offre et Demande de l’USDA (WASDE), les prévisions de production pour cette année sont restées pratiquement inchangées. Hier, les contrats à terme d’août rebondissaient de +1.17¢/lb, à 105.03¢/lb. Le bœuf d’août continue de se transiger à 8-10¢/lb d’escompte sur le prix cash de la semaine dernière. Certains analystes disent que le marché puisse avoir été survendu mercredi lorsque le bœuf d’août se transigeait sous 103¢/lb.

L’USDA estimait que les abattages étaient de 120 000 têtes hier, amenant le total de la semaine à 479 000 têtes. L’an dernier, les abattages étaient de 471 000 têtes pour la même période. Hier, les ventes à l’exportation américaines publiées pour la semaine du 5 juillet étaient en hausse, à 16 226 tonnes, comparativement à 12 936 tonnes pour la semaine précédente. La moyenne des 4 dernières semaines se situe à 16 074 tonnes, un niveau supérieur aux 4 dernières années.

Prix du CàT de bœuf sur octobre

Prix des découpes de bœuf

 

Bon vendredi,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: 1-888-701-0071 // Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article