Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO

12 juillet 2018, RJO'Brien

Bonjour, 12 juillet 2018

  •  Rapport USDA offre/demande
  •  Maïs : BULLISH Inventaires plus faible que prévu, 1.552 milliard nouvelle récolte
  •  Soja : BEARISH Inventaires de fin plus élevé que prévu, 580 millions nouvelle récolte
  •  Cartes Météo

À propos du maïs

Rapport offre-demande et clairement ce qui comptait aujourd’hui c’est la demande! Coté production, le ministère n’a simplement qu’intégré l’information du dernier rapport d’ensemencements sans modifier le rendement attendu. Donc 1.1 milliard d’acres de plus à 174 boisseaux c’est 190 millions de plus. Rien d’inconnu c’était très bien attendu par le marché. Ce qui nous intéressait c’est de voir comment l’USDA allait réviser les différentes catégories d’utilisation. Le constant est clair; l’export US roule à plaine vapeur. Tant l’ancienne que la nouvelle récolte a connu une hausse de la demande! Sur la nouvelle récolte, puisque d’une part il en reste moins de l’an passé et que la consommation progresse de 140 millions de boisseaux, l’impact sur les inventaires de fin sont considérable et les ratios d’utilisation (stock de fin 1.552 / demande totale 14.755) s’amincissent. Le marché à terme aurait pu connaître une hausse de prix plus forte mais, deux choses sont à considérer :

1) L’USDA risque fort probablement de hausser les rendements dans les prochains rapports. Les firmes privées parlent de plus en plus d’une grosse récolte aux USA. Si le rendement passe de 174 actuellement à 178 les inventaires seraient très près du 2 milliard de boisseaux. 

2)  Le prix des fèves. La relation n’est pas parfaite et le ratio de prix peut varier, mais si les tensions politiques perdurent entre Trump et la Chine, le prix des fèves risque de limiter le potentiel haussier du corn.

 

À propos des fèves soja

Pareil comme le corn, le marché s’intéressait beaucoup plus à la demande qu’à la production. La guerre commerciale au banc des accusés, la Chine recule ses importations de près de 8% et l’USDA coupe l’export de 250 millions de boisseaux sur la nouvelle récolte. Ouch! Avec l’abondance de fève et des marges de trituration juteuse, on retrouve un peu de demande dans le crush, mais c’est pale en comparaison des exportations. Autant que le mais aurait pu terminer la journée en plus forte hausse, même chose pour la fève car la hausse des inventaires aurait pu faire chuter les prix drastiquement.

Bref le marché est assez efficace pour bien intégrer les différents facteurs de risques, tant pour le mais que pour le soja!

Cartes météo

SIMON BRIERE

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: 1-888-701-0071 // Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article