Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - L'Extra viande

20 juin 2018, RJO'Brien

Bonjour, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

***RJO est fier d’offrir une exécution transparente et instantanée à ses clients depuis 1914***

Porc

La récente remontée du prix cash a aidé à supporter les contrats à terme jusqu’à la fermeture de lundi, mais l’avenir s’annonce plus difficile si les relations commerciales américaines avec le Mexique, le Canada et la Chine (bref, le monde entier!) continuent de s’envenimer. À eux seuls, le Mexique et la Chine totalisent la moitié des exportations de porcs américains, d’où la sensibilité du marché lorsqu’une mauvaise nouvelle politique sort. Hier l’ensemble des échéances perdaient des plumes suite aux répliques de Trump envers la Chine, en plus des anticipations que la demande atteindra son sommet saisonnier dans les prochains jours après que les commandes pour le 4 juillet soient complétées. La panique s’est poursuivi aujourd’hui avec une baisse d’environ 2¢ sur juillet et même que l’échéance d’août a atteint la limite journalière du -3¢/lb par moment. La chute s’est accélérée après la publication du prix cash d’hier qui montait de seulement +0.80 ¢/lb, c’est la plus petite augmentation en deux semaines. L’indice CME du prix cash sera publié demain à 85.14¢/lb ce qui représente une prime de 5¢ au-dessus du CàT de juillet qui est à 80¢. À cette période de l’année, le CàT de juillet est historiquement 1¢ de plus que le cash… il va s’en dire que la structure à terme des prix démontre des anticipations négatives face à la progression du prix pour les 3 prochaines semaines. Si le cash démontre encore des signes de force demain matin, il ne serait pas surprenant de voir un rebond sur le contrat de juillet.   

Les découpes gagnait +0.30¢/lb hier et se situent à 84.71¢/lb. Les prix des découpes grimpe plus lentement que le prix cash ces derniers jours ce qui a eu pour effet de réduire la marge des abattoirs qui se situent maintenant dans le rouge et explique le ralentissement anticipé du prix cash.  

Mardi, les estimés d’abattages de l’USDA étaient de 448 000 têtes. Cela porte le total pour le début de la semaine à 863 000 têtes, en baisse 30 000 têtes par rapport à la semaine dernière. Il s’agit tout de même d’une hausse de 2000 têtes comparativement à l’année dernière. 

Prix du CàT de porc sur juillet

 

Écart entre le prix cash et le CàT de juillet

Bœuf

Aujourd’hui, le bœuf d’août terminait à son plus haut niveau depuis le 20 mars, à 106.65¢/lb. Il semble que le marché avait réagi de façon trop négative aux annonces de la Chine dans la saga des tensions commerciales. Les fondamentaux n’étaient pas si négatifs, car les exportations de bœuf vers la Chine sont réellement minimes et le bœuf d’août s’échange encore à escompte comparativement au prix cash qui se transigeait autour de 112¢/lb vendredi dernier. 

Concernant le rapport Cattle-on-Feed de vendredi, les analystes s’attendent à une baisse de -4.4% des placements en mai versus 2017. Pour ce qui est de la mise en marché, on s’attend à une hausse de +5.1% (vs 2017). Les troupeaux en parc d’engraissement seraient à la hausse de +3.4% par rapport à l’an dernier. Les analystes citent une amélioration des conditions des pâturages dans des plaines centrales et le mid-ouest américain comme un élément favorable au prix. Ces bonnes conditions ont ralenti les abattages pour les bêtes en pâturage et diminué les placements en parc. 

Nous sommes davantage préoccupés par la faiblesse de la demande. Le prix des découpes de bœuf continuait sa descente hier, perdant -1.01¢/lb dans le Choice et -1.90¢/lb dans le Select. La découpe de Choice se situe maintenant à 219.70¢/lb, en baisse de -5.22¢/lb comparativement à mardi de la semaine dernière. En l’absence d’une forte demande, une accélération de la production durant les prochains jours pourrait mener à une correction du cash et mettre de la pression à la baisse sur les CàT.

Les abattages étaient estimés à 120 000 têtes hier, inchangées par rapport à mardi la semaine dernière. Cela porte le total pour le début de la semaine à 238 000 têtes sans changement par rapport à la semaine dernière, mais en hausse de +1.3% comparativement à la même période l’an dernier.

Prix du CàT de bœuf sur août

Bonne journée

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: 1-888-701-0071 // Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article