Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - l'extra viande

08 juin 2018, RJO'Brien

Bonjour, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

 

***RJO est fier d’offrir une exécution transparente et instantanée à ses clients depuis 1914***

Porc

Après une journée explosive mercredi, la séance d’hier a été sans direction dans le porc, terminant en hausse de +0.22¢/lb sur juin, perdant -0.50¢/lb pour l’échéance de juillet et -1.05¢/lb pour août. 

Aujourd’hui, le porc ouvrait à la hausse de près d’une cent sur l’ensemble des mois d’été avant de poursuivre sa hausse jusqu’à +1.5¢ sur juin. Cette semaine, l’indice CME du prix cash a progressé à un bon rythme, gagnant en moyenne +0.85¢/lb et c’est la principale raison pourquoi le marché a regagné confiance après l’annonce de la taxe « tacos del pastor ». Lundi matin, le cash sera publié en hausse +1.06¢, à 74.57¢/lb, totalisant une hausse de 4.56 ¢/lb en 5 publications. La tendance devrait se maintenir ainsi pour que le CàT de juin expire à 80 ¢/lb.

Techniquement, le mouvement d’aujourd’hui sur juillet est très positif. On a percé la résistance 

Selon l’USDA, les exportations nettes pour le mois d’avril étaient de 452 millions de livres, comparativement à 370 millions de livres l’an dernier, une hausse de 22%! On ne peut pas dire que cette forte demande a vraiment paru dans les prix… En somme, les exportations américaines ont débuté l’année en force. Dans un contexte d’abondance de l’offre, les Américains dépendent de plus en plus sur leurs exportations pour écouler une partie de la production domestique. C’est donc sans surprise que les tensions commerciales entre les États-Unis et ses partenaires commerciaux rendent les marchés assez nerveux et en augmente la volatilité. Entre 2017 et 2018, il n’y a pas tellement de changement quant au principal acheteur, c’est toujours le Mexique. Pendant que le Japon diminue son volume, c’est la Corée du Sud qui augmente ses achats avec une croissance de 43%! La part des achats de la Corée du Sud a passé de 12% à 17% du volume américain exporté et ce n’est pas seulement à cause des Olympiques puisque les achats ont continué après février.

Selon l’USDA, les abattages étaient de 452 000 têtes jeudi, ce qui amène le total pour la semaine à 1.796 million de têtes. Il s’agit d’une hausse de +1.8% par rapport à l’an dernier où les abattages étaient de 1.765 million de têtes.

Prix du CàT de porc sur juillet

Bœuf

Jeudi, le bœuf de juin clôturait pratiquement inchangé, à 108.35/lb. Le bœuf d’août terminait à 104.15¢/lb, en baisse de 0.43¢/lb. Il semble que marché demeure craintif à court terme, alors que le bœuf d’août se négocie à un escompte considérable (4-6¢/lb) par rapport au prix cash. La question que tout le monde se pose : où sont passés les bœufs annoncés par l’USDA au 2e trimestre? L’USDA estimait que les abattages étaient de 121 000 têtes hier, amenant le total de la semaine à 477 000 têtes, en hausse de 2000 têtes sur l’an dernier. Les abattages sont en deçà des attentes et les craintes que le marché avait ne semble pas s’être matérialisé ce qui donne de la force au prix cash et a contribué à gonfler les marges des abattoirs. En conséquence, le prix du CàT de juin a gagné +1.65 ¢ aujourd’hui pour terminer la semaine à 110 ¢/lb. 

La force des exportations est également un facteur positif cette année pour le prix. Les exportations nettes américaines de bœuf étaient de 18 millions de livres en avril, comparativement à ­-32 millions livres pour l’année 2017. À ce temps ci de l’année, les États-Unis sont généralement un importateur net de bœuf tandis que ça fait 3 mois consécutifs que les américains exportent plus qu’ils importent.

Prix du CàT de bœuf sur juin

Bonne journée

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien et Associés Canada inc.
Tel: 1-888-701-0071 // Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article