Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - L'extra viande

25 mai 2018, RJO'Brien

Bonjour, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

*** Visitez notre nouvelle page Grainwiz pour connaître notre équipe : cliquez ici  ***

Porc

La séance fût légèrement positive à l’exception du contrat de juin qui mal mené en raison de la lenteur du prix cash. Aujourd’hui, l’écart entre les mois de juin et juillet se creusait, à 3¢/lb, après l’annonce du prix d’hier à 69.51, seulement +0.15¢ ce qui est extrêmement faible pour la fin mai. Ce fût la même histoire toute la semaine, le prix cash a progressé à un rythme qui a déçu le marché ne gagnant que 0.28¢/lb par jour en moyenne (+1.42¢/lb sur la semaine). Aujourd’hui le prix des découpes était publié à 74.89¢/lb en mi-journée (+0.78¢), ce qui continue de s’établir sous les moyennes historiques qui tournent d’avantage autour de 86-88¢/lb à pareille date. Il s’agit d’un autre facteur négatif pour le prix.

Selon l’USDA, les ventes à l’exportation pour la semaine du 10 mai étaient « bonnes ». À 20 610 tonnes, elles étaient en ligne avec la moyenne des 4 semaines précédentes. Selon l’USDA, les abattages étaient de 459 000 têtes hier ce qui amène le total pour la semaine à 1.833 million de têtes, légèrement plus que la semaine dernière (1.826 million de têtes). Les abattages étaient également en hausse de 3.6% par rapport à l’an dernier.

Prix du CàT de porc sur juin

Bœuf

Hier, le prix du contrat de juin perdait 1.05¢/lb, à 104.40¢/lb, mais en a regagné la moitié aujourd’hui. Les mois d’août et octobre ont récupéré la majorité de la baisse d’hier suite au rapport Cattle-on-Feed de midi. Le nombre de transaction cash demeurait limité cette semaine, avec des prix atour de 109-110¢/lb au Kansas.

Aujourd’hui, c’est la publication du rapport Cattle on Feed qui retenait l’attention du marché. En comparaison avec l’an dernier, les bœufs en parc étaient en hausse de 5.1% et les mises en marché étaient en hausse de 5.9%. Les chiffres publiés par l’USDA étaient en ligne avec les estimés et n’ont donc pas surpris les marchés. Des 11.56 millions de têtes au 30 avril, on note que la majorité est en engraissement depuis plus de 3 mois. Comparativement à l’an dernier, il y a 18% plus de bœufs qui sont engraissement depuis plus de 90 jours alors qu’il y a 4% moins de bœuf en parc depuis moins de 90 jours. De plus, la quantité de bœuf en parc depuis plus de 120 jours est 26% supérieur à l’an dernier ce qui est encore plus extrême. Cela démontre que l’abondance de viande bovine sera temporaire et qu’un retour à la normale est envisageable sous peu. 

L’USDA estimait que les abattages étaient de 121 000 têtes hier, amenant le total de la semaine à 479 000 têtes, soit 5 000 têtes de plus que la semaine dernière. L’an dernier, les abattages étaient de 469 000 têtes pour la même période, il s’agit donc d’une hausse de 2.1%.

Les ventes à l’exportation américaines publiées hier par l’USDA pour la semaine du 10 mai étaient en baisse pour une 2e semaine de suite, à 9 854 tonnes, comparativement à 16 116 tonnes pour la moyenne des 4 dernières semaines précédentes.

Bonne journée

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien
Tel: 1-888-701-0071 // Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article