Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - l'extra viande

23 mai 2018, RJO'Brien

Bonjour, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

 

*** Visitez notre nouvelle page Grainwiz pour connaître notre équipe : cliquez ici  ***

 

Porc

Le porc de juin a perdu 0.87¢/lb hier pour terminer la séance à 73.13¢/lb, mais rebondit de plus d’une cent aujourd’hui. Avec 16 publications du prix cash avant l’expiration, les contrats à terme de juin se négocie 5.50 ¢/lb au-dessus du prix cash (incluant la hausse d’aujourd’hui). Cela veut dire que le marché anticipe que la remontée du prix cash se poursuivra au cours des prochaines semaines, mais que le rythme de la progression sera de près d’un tiers de cent par jour, ce qui semble faible historiquement. Le porc de juillet clôturait à 75.13. Avec 2¢ de plus que juin pour le mois de juillet, le marché anticipe également que le prix cash continuera sa progression au-delà de l’échéance de juin.

Selon le dernier rapport sur les inventaires surgelés, il y avait 9% plus de stock de porc qu’en avril 2017. Les inventaires de flanc sont particulièrement élevés comparativement à l’an dernier (+93% versus 2017), mais il s’agit d’une comparaison favorisée par des inventaires anormalement faibles l’an dernier. Pour ce qui est des retailles (+42% versus 2017), historiquement, les niveaux auraient dû commencer à diminuer. Cependant, c’est l’entrée en vigueur en avril des tarifs commerciaux de la Chine, plus grand importateur de retailles de porc américain, expliquant la hausse des stocks suite à la diminution des exportations américaines de retailles qui se sont accumulé dans les frigos.

Autre élément à surveiller, le prix des découpes semble avoir plafonné dans la zone des 76¢/lb dans les derniers jours. Hier, le prix des découpes était de 76.14¢/lb, mais la publication du matin affichait une contraction de -1.62¢ à 74.52. La faiblesse du prix des découpes est un autre élément qui pèse sur le prix cash cette année puisque ça limitera l’appétit des abattoirs pour enchérir sur les achats de porc.

Mardi, les estimés d’abattages de l’USDA étaient de 458 000 têtes versus 461 000 têtes la semaine dernière. Cela porte le total pour le début de la semaine à 915 000 têtes, en baisse de 5000 têtes par rapport à la semaine dernière, mais en hausse de 4.0% comparativement à l’année dernière.

Bœuf

Hier, le bœuf de juin a terminé pratiquement inchangé, à 104.90¢/lb. Avec l’arrivée tant attendue de l’abondance de l’offre, le prix cash devrait continuer d’être sous pression dans les prochaines semaines. Autre élément négatif, les inventaires de bœufs surgelés étaient en hausse de 2.9% en avril par rapport à l’an dernier, en hausse pour un deuxième mois consécutif. Historiquement, les inventaires devraient diminuer ce qui n’est pas un facteur positif pour le prix puisqu’on passe d’un déficit à un surplus dans les congélateurs relativement à la moyenne quinquennale, depuis février.

Après les larges révisions des estimés de production par l’USDA pour le 2e trimestre, le rapport Cattle on Feed de vendredi devrait confirmer le moment où cette offre importante va arriver sur le marché. Selon les estimés préliminaires des analystes, les placements devraient être en baisse de près de 10% en avril et le troupeau en parc devrait être en hausse de 4.8% au 1er mai. Les analystes tablent en moyenne sur une hausse des ventes de 6% en avril.

Le bas niveau de placement en avril doit toutefois être mis en contexte, car les placements à l’automne avaient été bien supérieurs aux moyennes historiques et précipités par la piètre qualité des pâturages l’automne dernier. Le cheptel demeurera toutefois très important pour les mois d’été, expliquant pourquoi les CàT d’août se maintiennent plus bas que juin et octobre. La demande devra être au rendez-vous sans quoi l’écart pourrait se creuser davantage entre août et octobre.

Les abattages étaient estimés à 119 000 têtes hier, inchangés par rapport à mardi la semaine dernière. Cela porte le total pour le début de la semaine à 239 000 têtes, en hausse de 3000 têtes par rapport à la semaine passée, une hausse de 1.7% versus 2017.


Bonne journée

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez RJO'Brien
Tel: 1-888-701-0071 // Fax 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article