Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO

10 mai 2018, RJO'Brien

Bonjour,​
  • ​Maïs: inventaire de fin nouvelle récolte à 1.682 milliard (ancienne à 2.182)
  • Soja: inventaire de fin nouvelle récolte à 415 millions (ancienne à 530)
  • Blé: inventaire de fin nouvelle récolte à 955 millions (1070 ancienne)
Rédigé par Simon Briere, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

La majorité des information contenues dans le rapport d'aujourd'hui autant sur l'ancienne que la nouvelle récolte était en ligne avec les attentes sauf bien entendu les perspectives d'inventaires de feves soja à l'automne qui seraient beaucoup plus faible qu'initialement attendu. 

Maïs: en plein en ligne avec les estimés, peut etre meme un peu plus que prévu mais ce n'est pas une grosse différence. Le ministère prévoit une baisse de 500 millions de boisseaux entre l'ancienne (2182) et la nouvelle récolte (1682) est cela sera le moteur du marché dans les prochaines semaines. Coté demande totale le ministère recul de 1.2% (175 million boisseaux) face à l'an dernier puisqu'il prévoit plus de compétion sur l'export et un recul du l'alimentation animal. La demande demeure forte néanmoins, les ratio d'utilisation passent de 15% à 11%. Je pense qu'avec les contrats de récolte à 4.20 le marché à déjà intégré (en partie, pas en totalité selon moi) les inventaires plus faibles cette année. Je vous rappelle que le sommet du contrat Décembre 2017 était à 4.17 donc nous sommes déjà plus haut que l'an passé.

Soja: la grande surprise sur la nouvelle récolte est d'afficher un stock de fin à 415 millions, c'est près de 100 millions de moins que les estimés et clairement dans le bas de la fourchette des prévisions. Le marché a réagi logiquement avec une hausse immédiate à midi mais je pense que les traders ne mordent pas vraiment à l'hamecon. Du moins pas tout de suite. On aurait pu (du?) voir plus de hausse de ca selon moi et je pense qu'un bon nombre de participants remettent en doute les projection au niveau de l'exportation. L'USDA bump l'export de 225 millions de boisseux l'an prochain mais je suis sceptique... Cela implique que les importation chinoises augmenteraient à 103 millions de tonnes (versus 97MMT actuellement) au moment ou le ministre chinois de l'agriculture prévoit un recul des importations due aux marges déficitaire de l'élevage. Aussi, on prévoit de massives augmentations de surfaces au Brésil et en Argentine l'an prochain qui viendrait compétitionner le programme d'export américain dès le printemps 2019. En fait, je ne dis pas que 415 million de carryout est impossible l'an prochain, mais je pense que les traders vont attendre de voir ce qu'il se passe dans les prochaines semaines avant de réagir fortement. C'est selon moi ce qui explique pourquoi la feve est "juste" en hausse de 5 cents dans un rapport super bullish par rapport aux estimés.

SIMON BRIERE 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article