Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

07 mars 2018, RJO'Brien

Bonjour,  

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Porc

La chute des prix des découpes de porc contribue à la faiblesse du marché boursier ce qui a engendré plusieurs signaux de vente technique aujourd’hui. Le porc d’avril a fait des petits rebonds hier, mais n’a pas pu maintenir ses gains et a diminué de façon importante en fin de session ce qui s’est poursuivi ce matin avant d’atteindre un creux à 66.43 ¢/lb vers l’heure du lunch. D’une part, le marché a été alimenté par la peur de perturbation dans la chaîne d’approvisionnement dû à la tempête en Iowa/Minnesota. Cela permettrait de supporter le prix cash cette semaine (et c’est ce qu’on observe), mais ne ferait que retarder la pression sur les prix qui arrivera tôt ou tard, d’où la réaction du marché. D’autre part, le marché craint de voir des conséquences négatives sur les marchés agricoles suite à l’implantation des tarifs d’importation sur l’aluminium et l’acier. Si jamais le Canada et le Mexique serait exemptés, ça enlèverait de la pression négative sur les prix du porc puisque le Mexique est le plus important client des États-Unis. Techniquement, les prix sont très faibles. Le prix du CàT de juin a brisé son support et a terminé la journée à son plus bas niveau depuis 5 mois à 78.60.

Le prix cash du 6 mars était de 67.76¢/lb, en hausse de 0.17¢/lb par rapport à la vieille et demain sera la première journée que l’indice du prix cash sera en hausse depuis 1 mois à 67.67 (+0.17). Le contrat à terme d’avril se transige maintenant très près du prix cash lequel n’est plus sur une tendance baissière. Selon les estimés du USDA, les abattages étaient de 460 000 têtes hier, pour un total de 910 000 têtes cette semaine, en hausse (vs 905 000 têtes la semaine dernière). Il s’agit d’une hausse de 2.9% comparativement à l’an dernier. Cette après-midi, le prix des découpent étaient de 74.7¢/lb, en baisse de 3.2 ¢/lb par rapport à hier. La baisse fût très prononcée dans le jambon à 60.46 (-4.67) et le bacon à 106.23 ¢/lb (-10.36).

Prix du CàT de porc sur avril

Prix du CàT de porc sur juin

Bœuf

La différence entre le prix du bœuf et les futures continue à s’élargir alors que le prix des découpes de bœuf est au plus haut niveau depuis la fin de juin. Les contrats à termes d’avril et de juin se négociaient à un large escompte comparativement au prix cash. Hier, le prix des découpes de l’USDA étaient en hausse de 0.12¢/lb à la fermeture, à 223.35¢/lb pour le Choice. Il s’agit d’une hausse par rapport à 220.52¢/lb la semaine dernière et le plus haut niveau depuis le 30 juin dernier. Le prix des découpes s’est apprécié de 16¢/lb depuis le 9 février ce qui contribue à augmenter les marges de profits. L’USDA estimait que les abattages étaient de 115 000 têtes hier, amenant le total de la semaine à 234 000 têtes, sans changement par rapport à la semaine précédente. L’an dernier, l’abattage était de 231 000 têtes pour la même période. Le marché demeure sous la pression de l’offre excédentaire attendue au deuxième trimestre avec une hausse de production attendue de 12% par rapport à 2017. 

Un groupe de producteur de bœuf américain s’est positionné en faveur de l’imposition de barrières tarifaires à l’importation de bœuf et d’agneau. Advenant une guerre commerciale aux États-Unis, la situation pourrait être problématique. Les États-Unis peuvent maintenant exporter en Chine qui est maintenant l’un des plus importants importateurs de bœuf, ce serait donc un retour en arrière de mettre des barrières protectionnistes. L’an dernier les importations chinoises de bœuf étaient en hausse de 20% et l’on projette une hausse de 11% cette année.

Bonne journée 

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.Sc., CFA, CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article