Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO

12 février 2018, RJO'Brien

Aujourd’hui le 12 février, 

  •   Grains : départ canon cette semaine.
  •   Météo Argentine : Trop sec. 

Rédigé par Simon Briere, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

Ça serait vraiment bien que chaque lundi soit aussi excitant! Tout est en hausse aujourd’hui il faut que je regarde attentivement pour trouver du rouge! Sauf à l’épicerie, dans le coin du chocolat. Yes buddy c’est la St-Valentin mercredi je viens de te le rappeler n’hésite pas à me remercier je suis là pour toi. De Bobby Orr à Gordie Howe lance et compte. Ah non, pas les Bruins… attend minute… De Henri Richard au Rocket deux trois feintes à gauche à droite shoot-and-score. Comme dans le temps que le Canadiens gagnait des coupes. 

La hausse du prix du grain aujourd’hui est essentiellement due à la météo. Aux États-Unis le couvert de neige n’est pas suffisant et plus on se rapproche du printemps plus on craint pour le blé qui sort de dormance. Résultat des courses le blé d’hiver (feed CBOT) en hausse de 15 cents! Depuis les bas du mois de décembre, le prix remonte de 50 cents!

Coté soja c’est le même discours. Trop sec en Argentine pour les cultures. Malgré que l’USDA ait abaissé les récoltes de 56 millions de tonnes à 54 dans son rapport jeudi passé, la plupart des négociants et des firmes utilisent une production plus faible que les statistiques de l’USDA. Le gouvernement Argentin de son côté évalue la production entre 50 et 52 MMT. L’impact est plus direct sur le tourteau car l’Argentine est le plus gros exportateur mondial avec plus de la moitié du commerce. Bref si la récolte est moins bonne, nécessairement le meal devra sortir d’ailleurs que de l’Argentine. La bonne nouvelle c’Est que la récolte Brésilienne est excellente et les américains ont sur stock en surplus qu’ils ne sont pas capable de passer dans l’exportation. Évidemment la grande question est de balancer la baisse de production en Argentine avec les stocks disponible ailleurs (et le timing/disponibilité du produit). Disons qu’on évalue le surplus US à 6 millions de tonnes et l’augmentation de la taille de la récolte brésilienne d’environ 4 million de tonnes depuis Noel, on juge qu’on a 10 millions de tonnes de fève utilisable dans le bilan mondial. En Argentine on a commencé à 57MMT et on est rendu à 54MMT et si la tendance se maintient on réduira fort probablement la taille encore le mois prochain ou le suivant. Bref, je pense que le marché réagit fortement car il y a une chance que la production baisse plus que prévu. Si jamais la récolte en Argentine passe bien en dessous du 50MMT il se peut que le prix réagisse violemment. Tout est une question de météo et actuellement malgré que la température ne soit pas accablante, les précipitations seront minces d’ici la fin du mois.

SIMON BRIERE

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article