Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO: Ethanol & Exportations

30 novembre 2017, RJO'Brien

Aujourd’hui le 30 novembre, 

  • Forte production d’éthanol cette semaine, 1,066 millions barils par jour.
  • Exportations US de grain : décevant dans le maïs, comme prévu dans la fève

Rédigé par Simon Briere, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

 

Éthanol

La production américaine d'éthanol pour la semaine terminée le 24 novembre a légèrement reculé à 1,066 million de barils / jour (313 millions de gallons / semaine) par rapport à 1,074 la semaine précédente. Malgré le léger recul, cela demeure une des plus fortes productions d’éthanol, très près d’un record. Malgré les hausses persistantes des stocks d’éthanol par rapport à l'an dernier et les signes potentiellement inquiétants concernant les exportations d'éthanol (les dernières données disponibles pour les exportations de 86 millions de gallons en septembre étaient les plus faibles en 13 mois), les marges d'éthanol restent assez positives. La production de cette semaine a été très forte à +5,3% par rapport à l'année dernière, avec une production moyenne de 4,8% supérieure à celle de l'année dernière au cours des six dernières semaines. Depuis le début de la campagne 2017/18, la production d'éthanol est en moyenne de 3,7% supérieure à celle de l'an dernier, tandis que celle de 5,475 milliards de boisseaux pour l'éthanol selon l'estimation de l'USDA implique une production d'éthanol supérieure à 0,5% par rapport à l'année dernière. Il semble possible que l'USDA augmente ses estimations de l'utilisation d'éthanol dans les rapports WASDE du 12 décembre, malgré les inquiétudes persistantes concernant les stocks élevés et la demande d'exportation douteuse.

Exportations :

Maïs : Décevant. Le programme est en retard par rapport aux cibles de l’USDA. Après un trimestre sur l’année de commercialisation l’export qui est supposé être en baisse de -16% est en baisse de -27%. D’ailleurs l’USDA a augmenté la cible dans le dernier rapport (sans trop de raison) alors cela vient accentuer l’écart à rattraper. Il faudra une demande surprise, ou un échec de la récolte en Amérique du Sud afin de redresser le cap.

Soja : Les ventes cette semaine ont été décentes. Par contre comme dans le cas du maïs nous sommes loin derrière la cible visée par l’USDA. En ce moment les exportations sont en recul de -18% alors quel le ministère s’attend à progression de +3.5%. On n’est pas du bon bord, mettons. Je trouve la situation de la fève un peu plus inquiétante pour deux raisons :

1)  Les exportations US de fève sont très saisonnier, ils se font à l’automne après la récolte est coupe assez drastiquement au printemps alors que le Brésil offre une forte compétition. Donc en réalité les américains ont 6 mois pour vider les silos avant de se faire chauffer. Il reste essentiellement 2-3 mois d’export US afin de rattraper le retard sinon il faut miser sur un échec de récolte en Amérique du Sud afin d’étendre le programme après le mois de mai à un moment ou historiquement les vente sont très faible/nulles. 

2)  La Chine. La Chine est le plus gros consommateur de fève au monde (comme bien des denrées d’ailleurs). Les ventes actuelles en direction de la Chine ont été seulement de 331k tonnes cette semaine, amenant leurs achats totaux de soja des États-Unis à 19,36 MMT, considérablement en dessous des achats de l'an dernier à ce moment de 25,68 MMT.  Les chinois sont fort pour « cacher » leurs achat ils apparaissent souvent dans la catégorie de provenance « inconnue ». Ça me fait souvent rire car la plupart du temps les exports vers « inconnue » sont des achats chinois – je me demande vraiment avec qui le truc marche…? Probablement ma nièce de 2 ans avec qui je joue à pickaboo. On s’écarte…. Mais je souligne ici que les ventes attribuées à "inconnu" sont juste de 5,58 MMT en ce moment contre 6,96 MMT il y a un an donc ce n’est pas comme si il y avait une grosse commande « cachée » qui s’en vient sous peu.

SIMON BRIERE

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).

 


Partager cet article