Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

16 novembre 2017, RJO'Brien

Bon matin, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

 

Porc

Après une descente de 10 jours consécutifs, le prix du porc sur décembre a fini pour retrouver son souffle avec un gain de +1.15 ¢/lb hier. Cependant, ce vent positif ne s’est pas étendu jusqu’aux autres échéances qui ont toutes terminé la séance dans le rouge et ça se poursuit ce matin. L’indice CME du prix cash pour le 14 novembre était de 66.37 ¢/lb (-0.30) ce qui laisse un écart de 6 ¢/lb avec le CàT de décembre (présentement à 60.35). Historiquement, c’est le plus grand écart, à égalité avec 2015, alors que le contrat de décembre 2015 avait rebondit à partir du 17 novembre après avoir touché un creux de 52 ¢/lb. Si le prix cashcontinue à diminuer lentement, ce sera difficile de voir le CàT de décembre aller largement sous la barre du 60 ¢/lb en raison de l’écart déjà en place entre le CàT de décembre et le cash.

La valeur de la carcasse découpée s’est contractée de -1.18 ¢/lb à 80.63 hier, particulièrement à cause d’une dépréciation du prix du jambon. Depuis vendredi dernier, prix du jambon a passé de 72.61 à 63.25 ¢/lb, c’est majeur comme chute notamment avant la Thanksgiving. Néanmoins, la marge des abattoirs reste élevée à plus de 40 $US comparativement à 34 $US la semaine dernière. 

Prix du CàT de porc sur février

Bœuf

La marge des abattoirs continue de se contracter ce qui atténue leur agressivité à acheter. La marge s’approche de zéro à 27 $US/tête, comparativement à 65 $US la semaine dernière. Conséquemment, le prix cash faiblit cette semaine tel que démontré hier lors de l’encan électronique. Le prix moyen du Fed Cattle Exchange était de 119.21 ¢/lb pour les livraisons immédiates, en baisse de 5 ¢/lb versus la semaine dernière. Aussi, il y a eu quelques transactions dans les plaines américaines rapportées à 119 – 119.50 ¢/lb, confirmant le recul prix cash. Ce matin, le prix est légèrement baissier à Chicago, toujours accoté sur le support haussier des derniers mois (ligne verte).

L’offre à court terme demeure un facteur négatif pour le prix, mais une fois que cette production aura été absorbée, la baisse de production anticipée pour le 1er trimestre de 2018 devrait amener du support pour les prix, particulièrement pour l’échéance de février. Normalement, la production entre le 4ème trimestre et le 1er trimestre de l’année suivante diminue de 200 à 300 millions de livres. Cette année, la production devrait diminuer par 530 millions de livres entre les 2 trimestres, historiquement c’est la deuxième plus importante diminution pour cette période. Des années similaires étaient 2014 et 2003 : en février 2014, les prix avaient bondi de 133 ¢/lb à 153 ¢/lb à l’expiration; en février 2003, le prix était autour de 75 ¢/lb à cette période de l’année pour finir à 82.85 ¢/lb au début février.

Demain, après la fermeture, l’USDA publiera le rapport Cattle-on-Feed en date du 1er novembre. Les prévisions sont à +8% pour les placements d’octobre, de +5.5% pour la commercialisation, cela donnerait des inventaires en parc à +5.7%. 

Prix du bœuf de décembre 2017

Bonne journée

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.Sc., CFA, CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article