Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - l'extra viande

08 novembre 2017, RJO'Brien

Bonjour, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Porc

Pour une sixième journée consécutive, le prix du porc pour décembre se transige sous la valeur de la veille. Le récent changement de tendance commence à avoir des répercussions sur les échéances plus éloignées lesquelles baissent pour une deuxième journée seulement. Cependant, il semble fort probable qu’on amorce également une tendance baissière sur les mois de février et avril, après avoir atteint un nouveau sommet vers la fin de la semaine dernière. À ce moment, les prix en $CA se classaient au 3ème rang des meilleurs prix depuis 20 ans. Pour la journée d’hier, le prix cash était de 68.26 ¢/lb ce qui donnera un indice CME à 68.35 (-0.31) demain matin. C’est la 5ème journée consécutive que le prix cash diminue.  

En Septembre, on ne note rien de spécial au niveau des exportations américaines de porc. Le volume net expédié était de 330 millions de livres, très près des quantités de septembre 2016 et de la moyenne 5 ans. Les ventes ont totalisé 421.4 M lbs dont le tiers a passé le « mur » imaginaire de Trump pour se rendre au Mexique. Le deuxième plus important acheteur reste le Japon avec le cinquième du volume. En contrepartie, les américains ont acheté 91.7 millions lbs de porcs qui provenant au 2/3 du Canada. 

Prix du CàT de porc sur décembre

Boeuf

Le prix du bœuf recule pour une troisième journée consécutive, le prix du CàT de décembre est de retour au « gap » formé le 30 octobre ce qui correspond aussi au sommet précédent établi en juin. Si on brise ce support technique, les perspectives à court terme s’avéraient plutôt négatives, c’est donc à surveiller de près. Aussi, l’indicateur MACD se contracte indiquant une perte du momentum haussier. Ce matin, il y avait l’encan électronique dont 465 bœufs ont été transigés, principalement pour des livraisons immédiates au Texas et Kansas. Le prix moyen des ventes à l’encan était de 124.00 ¢/lb, en hausse de +4.00 ¢/lb versus la semaine dernière.

En septembre, les États-Unis ont été des exportateurs de bovin pour une quantité nette de 12.4 millions de livres, c’est la première fois depuis février que les ventes surpassent les achats. Plus précisément, les américains ont acheté pour 230.6 millions livres, principalement de l’Australie, Canada et Mexique (le volume en provenance de la Nouvelle-Zélande a énormément chuté depuis juillet). Concernant les ventes, ils ont vendu pour 243 millions lbs de bœuf dont 30% de ce volume prenait la direction du Japon. 

Prix du bœuf sur décembre

Bonne journée

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.Sc., CFA, CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article