Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

03 novembre 2017, RJO'Brien

Bon matin, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

 

**Désormais, nous envoyons des alertes lors de la publication du prix des découpes et cash du porc. Si cela vous intéresse, informez nous!**

Porc

Le prix du porc s’est stabilisé sur les échéances de décembre et février, mais continue de monter légèrement sur les échéances plus lointaines. Quand on regarde les variations de prix de cette semaine, on voit un retracement technique typique : après avoir percé la résistance de 65.50 ¢/lb sur décembre, touchant jusqu’à 68 ¢ sur son élan, le prix est revenu tester l’ancienne résistance qui est rendu notre support technique. À partir de maintenant, si le prix de décembre terminerait une séance sous le support de 65.50 ¢/lb, ça déclencherait un signal de vente, mais en autant qu’on reste au-dessus de ce niveau, il ne devrait pas trop avoir d’inquiétude. 

Pour les journées de mardi et mercredi, le prix cash stagne autour de 69.40 ¢/lb, alors que celui d’hier démontre une petite faiblesse en baissant de -0.25 ¢/lb à 69.16. Inversement, le prix des découpes d’hier a atteint un nouveau sommet depuis la mi-septembre à 79.40 ¢/lb et poursuit sur sa tendance haussière. Hier, c’était particulièrement le prix du bacon qui a bondi de +7.8 à 112.4 ¢/lb. Bien que ce soit contraire aux années précédentes (à l’exception de cet hiver), le prix du bacon pourrait encore s’apprécier notablement pour les mois à venir si les inventaires surgelés n’augmentent pas. La demande pour le bacon était tellement forte l’an dernier que les inventaires n’ont jamais pu s’accumuler durant l’hiver et il sera important de suivre la situation de près à savoir si l’histoire se répétera en 2018.

Prix du CàT de porc sur décembre

Prix du Bacon (¢/lb)

Bœuf

Le prix du bœuf a commencé la journée en force en ouvrant presque sur la limite journalière pour toucher le +3.0 ¢/lb un peu plus tard. En plus d’avoir des signaux techniques positifs, forçant la liquidation (rachat) de certaines positions vendeurs, on note le même comportement chez les parcs qui rehaussent leur offre de vente. Alors que le prix cash avoisinait le 120 ¢/lb en début de semaine, en hausse de 10% en 2 semaines, le marché cash rapporté hier était de 115-116 ¢/lb pour les offres d’achat versus 126 ¢/lb pour les prix demandés par les parcs d’engraissement. Avec le marché qui explose ce matin, on peut déduire qu’encore une fois que les acheteurs ont cédé aux bénéfices des vendeurs. La marge des abattoirs demeure élevée à 109 $US/lb ce qui explique l’agressivité des abattoirs à acheter. 

Prix du bœuf sur décembre 

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.Sc., CFA, CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article