Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

23 octobre 2017, RJO'Brien

Bonjour,  

Statistiques d’abattage aux États-Unis

 

Porc

La semaine dernière, les abattages de porc étaient de 2.485 millions de têtes ce qui est 1.5% sous le volume de l’an dernier. Cette « faible » quantité de viande était évidemment inattendue est c’est possiblement ce qui explique le resserrement de la marge des abattoirs et du momentum haussier du prix cash observé la semaine dernier. Depuis le 1er septembre, les abattages sont en ligne avec les prévisions du rapport trimestriel sur l’inventaire de porc. Il ne serait donc pas surprenant que le déficit des abattages de la semaine dernière se retrouve sur les prochaines semaines. Cela occasionnerait des abattages hebdomadaires au tour du 2.6 millions tête. Le poids est toujours stable, à 210.5 lbs/carcasse, légèrement sous le poids de l’an dernier. Somme toute, la production tombe 1.8% en-dessous de celle de la 3ème semaine d’octobre en 2016. 

Le marché a ouvert à la hausse ce matin, même que le CàT de décembre est allé toucher la résistance à 65.33 ¢/lb, à des poussières du sommet établi cet été. Le marché a rapidement changé de direction après avoir touché cette résistance. Pour la journée de jeudi, le prix cash a monté de 0.94 ¢/lb ce qui donne un indice CME à 64.21 ¢/lb ce matin. À 11h25, l’USDA n’a toujours pas publié le prix cash de vendredi.  

Prix du porc sur décembre

Boeuf

Les bœufs en parc d’engraissement atteignaient 10.81 millions de têtes au 1er octobre, c’est le plus gros troupeau en 5 ans. Les placements pendant le mois de septembre ont progressé de +13% par rapport à l’an dernier et c’est plus que prévu. Les placements sont le plus fort en 6 ans à 2.15 millions têtes. Pendant ce temps, les sorties ont totalisé 1.78 millions têtes, soit +2.9% versus l’an dernier. Avec plus de placements que de sorties, inévitablement le nombre de bœuf en parc a augmenté de +5.4% versus l’an dernier. Face aux données du rapport, le marché avait ouvert en baisse de 1.0 à 1.7 ¢/lb, mais s’est stabilisé assez rapidement en revenant presque au niveau de fermeture de vendredi. Le mois de décembre est celui qui baisse le moins alors que la pression baissière se fait principalement ressentir sur avril et juin 2018 ce qui est cohérent avec le rapport.

Les abattages de bœuf étaient de 632,000 têtes ce qui représente une augmentation de 5.0% par rapport l’an dernier et en ligne avec l’augmentation qu’on a connu depuis le début 2017. En revanche, le poids est 1.5% moindre que celui de l’an dernier, à 1362 lbs/vivant ou 827 lbs/carcasse, comparativement à 841 lbs/carcasse l’an dernier. La production hebdomadaire était de 521.5 millions lbs ce qui représente une progression de +1.4% et +3.3% par rapport celle de la semaine précédente et de l’an dernier.

Bonne journée

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.Sc., CFA, CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article