Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

09 octobre 2017, RJO'Brien

Bon matin, 

Statistisque d’abattage aux États-Unis

 

Porc

La semaine dernière fût très positive pour le prix du porc, malgré le repli de vendredi.  Les prix ont touché leur plus haut niveau en 7 semaines en raison du prix cash qui a pris une tendance haussière et le résultat du rapport Hogs and Pigs dévoilant une augmentation du cheptel sous la barre 2.0% pour les classes de poids les plus légères. Avec le changement de direction du prix cash, il se pourrait que les creux de 2017 aient déjà été atteints, c’est ce que le marché anticipe en projetant le prix de décembre au-dessus de 60 ¢/lb.

La semaine dernière, les abattages se situent tout juste sous le volume de la semaine précédente, à 2.524 millions têtes ce qui représente une augmentation de 4.0% par rapport l’an dernier. C’est en ligne avec ce qui l’USDA prévoit, mais cette augmentation devrait graduellement diminuer vers la +2% d’ici 5 à 6 semaines. Depuis une semaine, le poids moyen a progressé de +0.7 lbs/carcasse à 210.7 lbs, c’est aussi supérieur à l’an dernier par la même amplitude. Cela donne une production hebdomadaire de 531.9 millions livres, en hausse de +4.4% versus l’an dernier. Avec autant de viande sur les marchés, la demande est très bonne pour que le prix des découpes reste au même niveau que l’an dernier. En 2016, le prix des découpes était resté stable entre 72.00 – 73.00 ¢/lb en octobre et novembre, avant de s’apprécier en hiver grâce au bacon.  Pour l’instant, c’est encore trop tôt pour savoir ce que le prix du bacon fera cet hiver, les inventaires surgelés sont revenus à leur normale saisonnière. Ce sera d’avantage en novembre-décembre qu’on verra si les inventaires resteront faibles (comme en 2016) ou augmenteront comme c’est normalement le cas (voir graphique ci-dessous).

Entre le 27 septembre et 3 octobre, les spéculateurs ont acheté un net de 2,920 CàT ce qui met fin à la liquidation des dernières semaines. De la sorte, leur position nette remonte à 56,500 CàT achetés. Inversement, le rebond des prix a incité les éleveurs à sécuriser d’avantage de volume en vendant un net de 7,150 CàT portant ainsi leur position à plus de 99,000 CàT vendus.

Prix du CàT de porc sur décembre

Bœuf

Le marché bovin maintient sa tendance haussière des 2 derniers mois et affiche un nouveau sommet en 4 mois pour les échéances de février et plus loin. Les prix du marché à terme sont nettement supérieurs à ceux du marché cash ce qui motive les parcs d’engraissement à retenir leurs bêtes. Le « Plains direct markets » n’a pas rapporté de prix cash la semaine dernière, mais en date de vendredi, les abattoirs offraient 106 ¢/lb, soit 5¢ en-dessous de ce que les parcs demandaient. Le prix de veaux d’embouche continue à trouver du support grâce à une offre limitée et du prix de maïs faible. Les prix élevés de veaux américains attirent de plus en plus d’animaux du Mexique, on note que les importations de veaux mexicains via le Nouveau Mexique est en hausse de 33.6% cette année, à 371,000 têtes.

La semaine dernière, la production de bœuf était de 522.8 millions lbs ce qui représente un recul de -2.3% par rapport la semaine précédente, mais une augmentation de +2.0% face à l’an dernier. Cette production est composée d’abattage de 632,000 têtes (+3.6% vs 2016) et d’un poids moyen à 1361 lbs/vivant ou 829 lbs/carcasse (environ 1.3% moindre que 2016).

Entre le 27 septembre et 3 octobre, les spéculateurs ont acheté un total de 4,324 CàT, pour un total de 96,682 CàT détenus en achat. Ça fait déjà quelques semaines que les investisseurs achètent des contrats de bœuf, mais on reste loin des sommets de cet été à 140,000 CàT achetés. 

Prix du CàT de bœuf sur février

Position des spéculateurs

 

Joyeuse Action de grâce!

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.Sc., CFA, CAIA 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article