Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO : Rapport trimestriel Hogs and Pig

28 septembre 2017, RJO'Brien

Aujourd’hui le 28 septembre, 

  •  Rapport Hogs & Pigs neutre face aux prévisions
  •  Cheptel américain en hausse de 2.5%, en ligne avec les prévisions
  •  Cheptel reproducteur en hausse de 1.2%, en ligne avec les prévisions
  •  Production trimestrielle (juin à aout) à 33.05M, tout juste au-dessus des prévisions

Rédigé par Simon Briere, Stratège de marché principal chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

Le rapport est sommes toutes neutre par rapport aux prévisions alors que les inventaires sont évalués à 73.55 millions, en hausse de 2.5% versus 2016. Le cheptel reproducteur à 6.09 millions, en progression de 1.2% et lui aussi directement en ligne avec la moyenne des estimés. De manière générale le rapport est neutre et confirme les attentes de l’industrie à savoir que l’expansion du secteur se poursuit de manière ordonnée.

Je note cependant ces points :

  1.        L’inventaire des catégories poids lourd sont légèrement plus élevé que prévu, en hausse de +3.9% contrairement à +2.9% attendu. Cette donnée, sans être extrême, représente un facteur négatif pour les prix à court terme cet automne.
  1.        L’USDA a modifié plusieurs chiffres de l’an passé ce qui atténue considérablement la hausse de l’inventaire du rapport d’aujourd’hui. Si ce n’était de cet ajustement, les hausses de 1 à 3% auraient été presque le double. Le fait que l’USDA revoit à la hausse les statistiques de l’an passé remet donc en contexte/perspective la sévère chute des prix de l’automne 2016. Je pense que cela vient justifier les prix de 40-42 cents l’an passé et vient possiblement mitiger/atténuer le risque pour les prochaines semaines compte tenu des nouvelles usines de transformation en Iowa et au Michigan.
  1.        Les intentions de mise bas pour l’automne et l’hiver sont légèrement au-dessus des attentes, mais à mon avis pas suffisamment pour faire une différence significative.
  1.        Le rapport de production étant « derrière nous », il faut absolument revenir et surveiller la demande via la découpe et les exportations. Justement à ce sujet, l’exportation de porc va bon train avec 776 millions de livres vendus par rapport à 718M l’an passé donc à priori j’aime voir que le stock sors. Par contre j’aimerais voir une meilleure vigueur des pays asiatiques comme le Japon ou même la Chine car ils sont encore très timides. Aussi, une partie de l’augmentation des ventes se sont traduit par l’augmentation des stocks non-livrés. Bref, l’exportation est encourageante, mais j’aimerais en voir plus.

Bonne soirée!

SIMON BRIERE

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article