Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO : Dollar canadien et Crop Progress

18 septembre 2017, RJO'Brien

Aujourd’hui le 18 septembre,

· Les commentaires de la Banque du Canada font couler le huard
· Mise à jour de la progression des récoltes

Rédigé par Simon Briere, Stratège de marché principal chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

Plutôt économique comme revue aujourd’hui alors que les prix du grain continuent à progresser sans trop de direction. Et cela risque d’être le cas pour les prochaines semaines car les récoltes américaines sont abondantes et les chances d’un mouvement de prix significatif sont plus minces à cette période de l’année par rapport au marché de météo qui s’étire de la fin avril à la mi-août.

Au Canada : Le dollar canadien a commencé à 82.15 cents US, mais a plongé dans l'après-midi après un discours du gouverneur adjoint de la Banque du Canada, Timothy Lane, qui n'a pas réussi à s'attaquer à la politique monétaire et qui mettait en garde l’économie contre un dollar « trop fort ». La banque centrale, suite à deux hausses de taux cet été, semble s’inquiéter de la force du dollar qui est intiment lié à la décision d’hausser les taux. À priori c’est étrange comme commentaire car l’impact d’une hausse de taux est une monnaie plus forte. Alors pourquoi aujourd’hui sont-ils étonnés? Bonne question. Au final, le commentaire de Lane cet après-midi met un doute sur une prochaine hausse des taux cet automne, ou du moins une pause en attendant d’avoir plus de statistiques économiques (PIB, Inflation, balance commerciale…)

Aux USA : On surveille mercredi la Réserve Fédérale (Fed) qui donnera sa décision quant aux taux d’intérêt. Il est largement attendu que la Fed ne bougera pas les taux et maintiendra la cible à 1.00-1.25%. Par contre, le gros de la question n’est pas tant au niveau des taux d’intérêt mais plutôt au niveau des intentions de la Fed d’alléger son bilan en revendant les obligations (U.S Treasury Bills) qu’elle avait achetée massivement suite à la crise financière afin de soutenir l’économie. Actuellement il y a une prime pour les rendements obligataires canadiens par rapport aux rendements américains (les taux 2 ans Canada sont meilleurs que les 2 ans américains), pour la première fois depuis 2015, soutenant davantage le dollar CAD. Par contre si et quand la Fed vendra les obligations accumulés, cet écart risque de diminuer car en vendant massivement les bonds, la Fed fera pression à la hausse sur les taux. Si vous n’avez pas trop compris, ce n’est pas grave… c’est vraiment compliqué les politiques monétaires.

Ce qu’il faut retenir : si la Fed allège son bilan en vendant des obligations, le résultat est très similaire à une hausse de taux, donc le dollar américain serait plus fort (et CAD plus faible)

Autre considérations

1. La Banque du Canada se doit d’attendre la Fed dans ses politiques monétaire. L’économie canadienne risque gros si elle fait cavalier seul en augmentant les taux sans regarder ce que la Fed fait. Un dollar à parité n’est pas souhaitable…
2. Renégociation ALÉNA
3. Impact sur l’économie avec un dollar CAD fort. La BoC a déjà exprimé son inquiétude face à dollar actuellement. Une autre hausse ferait mal à nos exportations, balance commerciale et donc aussi PIB et inflation.
4. Manque de consensus auprès des cambistes. Certaines banques comme JP Morgan et Scotiabank prédisent un dollar CAD à 86/87 cents durant l’année 2018 tandis que d’autre voient des valeurs sous 80 cents dans leur boule de cristal.
5. Qui dit vrai….?

Crop Progress.

Corn : 34% du blé d’inde est mature, c’est en retard par rapport à la moyenne de 47%. Début des récoltes au sud des USA ; 7% de battu vs 11% en moyenne

Soya : La maturité est dans les temps et les plants perdent leurs feuilles. Les récoltes sont même commencées, à 4% sur l’ensemble des USA.

Blé hiver : les semis se poursuivent ; 13% légèrement sous les moyennes de 15%. Rien d’alarmant.

SIMON BRIERE 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article