Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - l'extra viande

23 août 2017, RJO'Brien

Aujourd’hui le 23 octobre, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

 

Rapport USDA Cold Storage du 22 juillet

Porc

Le prix du porc chute pour une 6ème journée consécutive, on est maintenant sous la barre du 63 ¢/lb sur octobre. Si le marché termine la journée à ce niveau, ce serait le plus faible prix de fermeture du CàT d’octobre 2017. En plus du prix cash qui baisse de 1 ¢/lb par jour, le prix du bacon connait une sévère correction avec -12 ¢/lb hier et de -6.5 ¢/lb ce matin. Le prix du bacon est rendu à 152 ¢/lb, en baisse de 25% depuis 2 semaines. Inévitablement, la hausse des prix en épicerie aux États-Unis a engendré une baisse de la demande en plus que la période des vacances tire à sa fin. Avec la correction d’aujourd’hui, les prix d’octobre (62.95) et décembre (58.25) n’ont plus vraiment de support technique ce qui nous rappelle la chute du prix de septembre 2016… pour l’instant, mieux vaut garder les protections en place. 

Au 31 juillet, les inventaires surgelés étaient de 556 millions lbs, c’est légèrement sous la moyenne 5 ans et 7% sous la quantité de juillet 2016. Les inventaires de flanc ont diminué de 4 millions lbs et l’énorme déficit qu’on avait avec la normale se rétrécie. Aussi, les inventaires de retailles sont à leur plus faible niveau depuis septembre 2010 à 29.9 millions livres. La petitesse des stocks de bacon et des retailles démontre bien la forte demande pour les coupes plus grasse.

Prix du bacon ($US/lb)

Boeuf

Après un rebond de presque 2 ¢/lb hier, le prix recul aujourd’hui effaçant la moitié du gain d’hier. L’encan électronique nous a pas donné d’information sur le prix cash puisqu’il n’y a pas eu de volume transigé, comme la semaine dernière. Encore une fois, il y a un écart trop important entre les offres des abattoirs (106 ¢/lb) et le prix demandé par les parcs (110 ¢/lb). Cependant, avec CàT d’août à 106 ¢/lb, il est très peu probable que les abattoirs enchérissent leur mise pour acheter leur bœuf.

Les inventaires surgelés de bœuf au 31 juillet étaient de 430.4 millions de lbs, c’est une augmentation pour un 3ème mois consécutif. Le déficit qu’on avait en mai, à 10% sous la normale, disparaît graduellement. Avec la volumineuse production anticipée pour le 4èmetrimestre, on risque de voir les inventaires surgelés augmenter au cours de l’automne, comme l’an dernier.

Bonne journée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article