Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

09 août 2017, RJO'Brien

Bon matin, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Boeuf

Le prix du bœuf s’effondre ce matin, on vient de passer sous le support technique qui était en place depuis plusieurs mois. Cela dit, les prix des CàT de bœuf affichent leur plus bas niveau depuis le mois d’avril, en baisse de 1.5 ¢/lb sur la journée. Cette faiblesse provient des anticipations d’une production très élevée cet automne, découlant des placements en parc qui furent plus important qu’à la normale ces derniers mois. Cependant, la demande semble rester stable avec le Choice à 202.25 ¢/lb  (-0.47) et le Select à 196.86 (-0.14). Il y aura l’encan électronique plus tard en matinée, il reste à voir si le prix cash qui en découlera permettra aux contrats de rebondir. 

Selon les statistiques de lundi, les importations nettes de bœufs étaient les plus élevés en juin depuis les 12 derniers mois. Au total, les américains ont acheté 56 millions de lbs de plus que leurs ventes (exportations de 238.6 M vs importations de 294.6 M). Les achats de la Nouvelle Zélande ont explosé à 82.3 millions de lbs, devenant ainsi le plus important fournisseur de bœuf en juin, surpassant l’Australie (56.5 M lbs), le Canada (66.5 M lbs) et le Mexique (51.2 M lbs). Il sera intéressant de voir éventuellement les chiffres d’août et septembre pour connaître l’impact de l’augmentation de la taxe d’importation sur les achats des Japonais. Le Japon était encore le plus important acheteur de bœuf américain avec 72.7 M lbs en juin, suivi de loin par la Corée du Sud avec 40 M lbs. 

Prix du CàT de boeuf sur décembre

Porc

La remonté du prix du porc a repris fin hier vers midi en raison de la valeur des découpes qui reculait en après-midi. En effet, malgré un hausse du prix des découpes en matinée, la publication d’après-midi démontrait une correction de -2.13 ¢/lb, menée par le bacon qui a perdu -9.3 ¢/lb hier. La valeur de la carcasse découpée est rendue à son plus bas niveau depuis la mi-juin alors que le bacon est à son plus faible depuis la fin juin, de retour sous la barre du 2.00 $US/lb. Cette faiblesse du prix des découpes a mis fin au rebond du prix des contrats à terme, le contrat d’octobre a tout de même récupéré 4 ¢/lb depuis son creux d’il y a une semaine. Ce matin, le marché a ouvert à la hausse de 0.5 ¢/lb sur août et octobre, mais la hausse fût éphémère puisqu’on est de retour au point de départ 30 minutes après l’ouverture.

Lundi, l’USDA publiait les exportations américaines de viande. Ce fût décevant pour les ventes nettes de porc à 353 M livres comparativement à 422 M le mois précédent. Le Mexique continue d’être le principal acheteur de porc américain avec 141.7 millions lbs, suivi par le Japon avec 94.6 millions lbs. Les ventes nettes du mois de juin sont similaire à l’an dernier ainsi que la moyenne 5 ans, cependant la production américaine est nettement supérieur que les dernières années ce qui a laissé un offre de viande plus élevé en juin 2017 qu’antérieurement. Cela n’a pas empêché au prix des découpes d’exploser durant cette période ce qui démontre que la forte demande vient principalement des consommateurs américains et pas nécessairement des exportations. 

Prix du CàT de porc sur octobre

Bonne journée, 

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article