Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO : Exportations

03 août 2017, RJO'Brien

Aujourd’hui le 3 aout,

· Exportations U.S. de grain
· Maïs : léger sur l’ancienne récolte et très lent sur la nouvelle
· Soja : modeste, mais tout de même en ligne avec l’USDA
· Cartes météo

Rédigé par Simon Briere, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

Maïs : Sur l’ancienne récolte une très faible quantité de maïs a été vendu pour le marché d’exportation, à peine 1.4 millions de boisseaux. Le programme Brésilien prend de plus en plus de place sur les marchés internationaux et les USA le ressentent bien. On évalue les ventes totales à 2.219 milliard sur une cible de 2.225. Il est possible que l’USDA révise à la baisse, mais l’ajustement serait mineur. Comme j’en parlais dans les dernier commentaires, ce n’est pas l’impact de l’ancienne récolte qui inquiète, c’est beaucoup plus le rythme sur la nouvelle récolte. Depuis 5-6 semaines les volumes sont très faibles et laisse présager que l’export soit aussi au ralenti l’an prochain. Mais c’est encore tôt. Actuellement les engagements sur la nouvelle récolte sont à 175 millions de boisseaux tandis qu’à pareille date l’an passé nous étions à 317 millions. C’est quasiment la moitié, et un des plus lent départ depuis 10 ans. Comme je le dis… c’est encore tôt.

Soja : le programme roule bien, il roule même bien au-dessus de la cible USDA de 2.100 milliard de boisseaux pour 2016/17. Ce n’est pas inhabituel de voir l’exportation de soja aussi fort et aller au-delà des projections de l’USDA car il arrive quasiment à chaque année qu’une partie des livraisons sont reportés dans l’année de commercialisation suivante. Comme pour le maïs, la force de l’ancienne récolte est compensée négativement par la faiblesse de la nouvelle. Actuellement les engagements d’export pour 2017/18 est à 235 millions, soit 58% des valeurs de l’an passé à 403 millions. C’est à mon avis un plus grand risque pour la fève car l’USDA prévoit une forte demande l’année prochaine. En fait leur approche est que l’export de corn sera plus faible l’an prochain (2.225 milliard en 2016/17 vs 1.875 en 2017/18) mais c’est l’inverse dans la fève avec une augmentation de 50 millions (2.100 milliard en 2016/17 vs 2.150 milliard en 2017/18).

Cartes Météo

SIMON BRIERE

Avertissement : 

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article