Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

25 juillet 2017, RJO'Brien

Bon matin,  

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Bœuf

Ce matin, le prix du bœuf rebondit légèrement après avoir terminé la journée d’hier en baisse de -3.00 ¢/lb sur octobre et décembre. Le CàT d’août se maintient au-dessus du support technique, il ne fait donc pas de nouveau bas malgré la forte dépréciation d’hier. C’est la même conclusion pour les CàT d’octobre et décembre qui reste au-dessus de leur bas établi en juin. Ce qui devrait aider le prix du mois d’août à se maintenir, c’est les prix des découpes qui montaient hier. Le Choice était publié à 207.46 (+0.55 ¢/lb) et le Select à 197.89 (+3.09 ¢/lb).

En date du 30 juin, les inventaires surgelés de bœuf étaient de 416.7 millions de livres ce qui est 10% de moins que l’an dernier. À l’exception du moins précédent, ce sont les plus petits inventaires surgelés depuis novembre 2014. Concernant les inventaires de viandes rouges, ce sont les plus petits depuis décembre 2014 à 1018 millions lbs ce qui représente une baisse de 7.4% par rapport l’an dernier.

Porc

Malgré une avant-midi difficile, le prix du porc a remonté hier vers la fin de la séance pour effacer la moitié de sa perte journalière. L’ensemble des échéances ont perdu environ 0.75 ¢/lb ce qui donne un CàT d’août à 80.38 ¢/lb, octobre à 66.45 et décembre à 61.18. Bien que le marché semble s’affaiblir sous les anticipations d’une offre de viande abondante ces prochains mois, le prix d’octobre a remonté pour clôturer sur son support technique de 66.5 ¢/lb. On surveillera de près la fermeture d’aujourd’hui puisqu’une journée négative additionnelle pourrait bien ouvrir la porte pour une baisse jusqu’à 63.0 ¢/lb. Rappelons-nous que l’an dernier, le CàT d’octobre avait baissé de 74.5 ¢/lb à la mi-juin à 48 ¢/lb au début d’octobre… le marché sera donc sur la défensive ces prochaines semaines.  

Hier après-midi, l’USDA publiait les inventaires surgelés au 30 juin. Les inventaires totaux de porc étaient de 563 millions lbs ce qui est légèrement sous les stocks de l’an dernier. Sans surprise, ce sont les inventaires de bacon qui créent cet écart avec les inventaires de l’an dernier en raison de la pénurie de flanc de porc. Les inventaires de bacon étaient de 22.3 millions lbs soit 65% sous le volume de l’an dernier. D’ailleurs, on note que la popularité des coupes grasses ne se limite pas seulement au porc. Les inventaires d’ailes de poulet sont 33% plus faible que l’an dernier à 60.6 millions lbs alors que les inventaires de poulet sont pratiquement inchangés. Avec le récent changement de diète aux États-Unis, les cardiologues américains auront beaucoup d’ouvrage ces prochaines années. 

La valeur de la carcasse découpée était de 102.2 ¢/lb hier, en léger recul depuis la semaine dernière à cause d’une baisse du prix des longes de porc. Le prix du bacon reste collé près de son sommet historique à 215.7 ¢/lb et demeure la principale coupe qui explique l’énorme écart entre la valeur de la carcasse découpée présentement comparativement à l’an dernier. Cependant, on s’attend à ce que le prix du bacon commence à augmenter sur les tablettes d’épicerie aux États-Unis ce qui devrait causer un ralentissement la demande prochainement.

Bonne journée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article