Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO : Sévère correction des prix du grain

13 juillet 2017, RJO'Brien

Aujourd’hui le 13 juillet,

· Dégringolade des prix du grain.
· Météo et USDA au banc des accusés.
· Mise à jour des cartes météo : canicule de courte durée et précipitations prévues

Rédigé par Simon Briere, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

Peut-être que c’est le rapport USDA d’hier qui a maintenu les rendements inchangé à 170 BPA dans le maïs et 48 BPA dans le soja. Peut-être que c’est le fait que les inventaires mondiaux ont été revus à la hausse hier. Aussi peut-être que c’est les inventaires de fin aux États-Unis qui sont toujours abondant. Ou peut-être parce que les cartes météos sont plus clémente aujourd’hui. À mon avis c’est la combinaison de tous ces ingrédients. C’est comme le ciment : le calcaire, l’argile et l’eau séparément ça fait rien mais en les mélangeant on obtient un résultat épatant.

En fait, comme je viens de le mentionner, plein de raisons peuvent expliquer la baisse sévère qu’on observe et c’est la chimie du CBOT qui a parlé aujourd’hui. Après tout nous sommes à l’été et la nervosité du marché est à son sommet. Le rallye des deux dernières semaines est intimement lié aux cartes météos et à la possibilité de voir un rendement plus faible à cause de la chaleur et du manque d’eau. On a donc retiré un élément important : c’est la fin de la canicule et de la météo apocalyptique. Quand le marché voit « chaud et sec » dans le forecast, naturellement les prix s’ajustent. C’est un peu comme un signal d’alarme : au début il y a une petite lumière qui s’allume, après ça peut faire beep beep, ensuite le son devient plus fort, puis plus fort, à un certain moment donnée ça sonne ca vibre ca flash il est rendu trop tard et le dommage est fait. C’est ça qui s’est passé selon moi : les cartes météos ont montré de la chaleur et du temps sec. Par contre c’est l’été, il ne faut pas trop s’étonner si une canicule passe. C’est normal. La difficulté c’est qu’on ne sait pas combien de temps elle va s’installer et comment chaud il va faire. C’est le premier signe, le beep-beep qui a poussé les prix à la hausse dernièrement.

Actuellement les prévisions météo ont mis fin à cette canicule. Pas partout, il va encore faire chaud/sec à certains endroits mais l’ensemble du territoire semble hors de danger pour le moment. Je dis pour le moment, car ça peut changer vite.

SIMON BRIERE

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article