Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

10 juillet 2017, RJO'Brien

Bon matin,

Statistiques d’abattage aux États-Unis 

Bœuf

Les CàT de bœuf ont peu varié vendredi avec le contrat d’août à la baisse de -0.17 ¢/lb à 114.775, tandis que octobre a perdu -0.05 ¢/lb à 113.825. En général, le marché était plutôt faible sur la semaine passée, touchant jeudi un nouveau creux en 2 mois et demi. Toutefois, le support de 113.5 – 114.0 sur août résiste depuis déjà plus de deux semaines. Le rapport Boxed Beef a montré que le Choice était en baisse de -1.21¢/lb et le Select à -1.25¢/lb. Le prix du Choice a reculé de plus de 30 ¢/lb ces 3 dernières semaines et cela met inévitablement de la pression sur le marché à terme. Jeudi, le prix cash a été rapporté à 117$ au Kansas et à 118$ au Nebraska, soit 2$ plus faible dans les deux cas. La marge des abattoirs reste à un niveau robuste de 174.95$/tête selon HedgerEdge, en baisse par rapport à 185.85$/tête de jeudi.

La semaine dernière, la production de bœuf se chiffrait à 436.1 millions de lbs ce qui 3.6% de plus que l’an dernier. Les abattages demeurent nettement plus élevés que l’an dernier à +6.2%, soit 546 000 têtes pour la semaine du 4 juillet. Inversement, le poids plus faible que l’an dernier compense pour le volume des abattages, à 1323 lbs/vivant ou 801 lbs/carcasse, environ 20 lbs/carcasse de moins que l’an dernier. Aussi, entre le 28 juin et 3 juillet, les spéculateurs ont continué à liquider leur position d’acheteur dans le bœuf en vendant 6 400 CàT pour une position totale de 118,800 CàT achetés.

Vendredi, l’USDA a publié les exportations/importations de bœuf américain pour le mois de mai. Au net, les américains ont importé pour 41.6 millions livres, composées d’importations de 267.7 millions et d’exportations de 226.1 millions de lbs. Le volume net des importations est très près de la moyenne 5 ans ainsi que de l’an dernier. On note que les importations en provenant du Canada (60.77 millions) et de la Nouvelle-Zélande (55.8 millions) étaient particulièrement élevées comparativement à ce qu'on a vu au début de 2017.

Prix du CàT de bœuf sur août 

Porc

Après une journée baissière de jeudi, les CàT de porc se sont stabilisés vendredi, pour terminer modestement plus haut. Le Càt de juillet a terminé +0.25¢/lb à 91.725, tandis que le mois d’août a gagné 0.58 ¢/lb à 83.225 et octobre a fini +0.25¢/lb à 70.975. L’indice cash CME pour mercredi était à 92.40, en hausse +47¢/lb par rapport au jour précédent. Cependant, les attentes d'un déclin saisonnier continu de hanter le marché qui ne parvient pas à établir de nouveaux sommets. La valeur des découpes a augmenté de 1.12 ¢/lb à 104.96, soit un nouveau sommet depuis 2014. Les prix des contrats sont légèrement baissier aujourd’hui alors que le prix cash de vendredi affichait une hausse 0.24 ¢/lb à 92.51 ce qui vient effacer la baisse précédente et permettra à l’indice CME de reste à 92.4 ¢/lb.

La semaine dernière, la production de porc était de 385.1 millions lbs en forte baisse par rapport la semaine précédente étant donnée le férié du 4 juillet. Comparativement à la même période en 2016, c’est une augmentation de 0.7% ce qui est relativement faible versus l’augmentation des semaines précédentes. Les abattages étaient de 1.85 millions porcs (+1.3% vs 2016) et le poids est légèrement inférieur à l’an dernier à 208 lbs/carcasse. De plus, entre le 28 juin et 3 juillet, les spéculateurs ont acheté beaucoup de contrats pour un net de 10,300 CàT portant leur position totale à 77,600 CàT d’achetés. C’est une imposante position considérant que les spéculateurs ont plus de CàT d’acheté qu’en 2014, il faut reculer à l’automne 2013 pour retrouver une position supérieure à celle qu’ils détiennent actuellement. 

En mai, les exportations avaient repris du poil de la bête. Grâce à de fortes ventes vers le Mexique, les exportations américaines de porcs ont atteint 514.6 millions lbs. Une fois qu’on retranche les importations, on note que les exportations nettes étaient 14.5% de plus que l’an dernier. Pour la moyenne des 12 derniers mois, les exportations nettes ont augmenté de 16% par rapport la moyenne des 12 mois précédents. Cette croissance des ventes extérieures représente environ 3% de la production américaine ce qui correspond presque à l’augmentation de la production. Autrement dit, les américains parviennent à écouler l’augmentation de la production à l’étranger, notamment le Mexique et Japon.

Bonne journée, 

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article