Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO: la condition des cultures ne s'est pas améliorée comme prévue

26 juin 2017, RJO'Brien

Bonjour,

· Maïs: 67% en bonne/excellente condition (inchangée) versus des attentes de 69% et 75% l’an dernier
· Soya : 66% en bonne/excellente condition (-1%) versus des attentes de 68% et 72% l’an dernier
· Blé de printemps : 40% en bonne/excellente condition (-1%) versus des attentes de 41% et 72% l’an dernier
· Blé d’hiver : 49% en bonne/excellente condition (inchangée) versus des attentes de 50% et 62% l’an dernier

Rédigé par Gabriel Joubert-Séguin, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

Avec les précipitations de la semaine dernière, le marché appréhendait une amélioration de la condition des cultures ce qui n’est pas le cas. Dans le maïs, les sondages démontraient des attentes à +2% d’amélioration et finalement, c’est stable avec 67% de la récolte qui est en bonne ou excellente condition. Bien qu’il soit encore trop tôt pour parler de rendement plus faible que l’an dernier, la condition a tout de même du chemin à faire pour rattraper le 75% de l’an dernier à la fin juin. Il faut reculer en 2013 (65%) pour avoir une condition inférieure à ce que l’USDA rapporte aujourd’hui. Par ailleurs, les soies sont apparues pour 4% du maïs américain, principalement dans le sud des États-Unis.

Pour la fève soya, le marché s’attendait à une amélioration de 1% alors que c’est le contraire dans le rapport de l’USDA avec 66% (-1%) de la culture qui est en bonne ou excellent posture. C’est nettement inférieur à l’an dernier avec 72% en b/e condition, mais c’est légèrement mieux qu’en 2015 alors qu’on était à 65%. De plus, 9% des plants de soya ont atteint le stade de floraison ce qui est en ligne avec la normale.

Pour le blé de printemps, ça continue à se détériorer mais moins drastiquement que ces dernières semaines. La condition a perdu seulement 1% à 40% b/e comparativement aux attentes des analystes qui prévoyaient le statuquo avec la semaine dernière. On note des régions qui ont atteint le statut de sécheresse extrême dans le Dakota du Nord, Dakota du Sud et le Montana. Aussi, en raison du délai dans les ensemencements, seulement 36% de la récolte est en épiaison comparativement à 52% l'an dernier, mais la situation actuelle est en ligne avec la moyenne 5 ans. Dans le blé d’hiver, la condition est inchangée à 49% tandis que les attentes étaient à 50%. La condition du blé d’hiver américain ne devrait pas vraiment varier puisque nous sommes dans la moisson avec 41% des surfaces de récoltées. Cependant, il y a eu des précipitations en Europe qui étaient grandement attendues ce qui explique la baisse du prix d’aujourd’hui.

Bonne soirée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article