Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-lettre RJO: Prix des grains chutent et inventaires surgelés

22 juin 2017, RJO'Brien

Aujourd’hui le 22 juin,

· Les prévisions de précipitations pour les prochains jours mettent de la pression sur le prix des cultures
· Le prix du soya atteint son plus bas niveau en 14 mois à 9.04 $US sur juillet
· Le prix du maïs s’approche de ses supports à 3.80 $US/boisseau sur décembre
· Inventaires surgelés de porc : 4% de moins qu’en mai 2016 à 592 M lbs
· Inventaires surgelés de bacon : 60% de moins que l’an dernier
· Inventaires surgelés de bœuf : 11% de moins qu’en mai 2016 à 413 M lbs

Rédigé par Gabriel Joubert-Séguin, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

 

Il pleut, il pleut bergère… ça résume bien les 2 prochaines semaines du Cornbelt américain. Avec l’absence de sécheresse pour cette période, les prix dégonfle. Pour sa part, le prix du soya touche un nouveau creux depuis avril 2016 avec le prix de juillet à 9.04 $US/boisseau. Avec l’énormité des surfaces de fève soya, il y a encore du potentiel baissier si la météo reste clémente. De plus, certains analystes prétendent qu’il y a beaucoup plus de surfaces qui ont été ensemencées avec la semence Xtend de Mosanto laquelle est en partie responsable du rendement record de l’an dernier. Cela dit, on pourrait continuer de voir une progression importante du rendement des cultures de fève cette année aussi, mais cela sera confirmé seulement qu’à l’automne.

Prix de la fève soya en continu

De son côté, le prix du maïs n’a pas baissé au point d’être en territoire inconnue, mais le prix s’est dégonflé sans répits cette semaine. À mon avis, beaucoup d’inventaires d’ancienne récolte a été liquidés et rendu au niveau actuel (juillet à 3.63 $US/boiss.), les producteurs auront peu d’intérêt à continuer de vendre. Bien qu’il est encore très tôt pour parler de rendement, l’indice RJO de la condition de la culture de maïs est à son plus faible depuis 2013 (pour la mi-juin)… il faudra donc des conditions exceptionnelles pour le reste de l’été afin de battre le rendement de l’an dernier. Bien que selon le bilan actuel de l’USDA, les inventaires américains baisseraient de 8% l’an prochain, plusieurs analystes prévoient des inventaires américaines entre 1.7 et 1.8 milliards de boisseaux ce qui correspond à une diminution de plus de 20%. En conséquence, le ratio inventaire/utilisation passerait de 16% à 13%. Aussi, les inventaires mondiaux diminueraient de 225 millions tonnes présentement, à 194 millions à l’été 2018, ce qui représente une baisse de 13%. En excluant le marché américain, la baisse des inventaires mondiaux de maïs serait de 15%. Finalement, le prix du blé fourrager a remonté à plus de 1.00 $US/boisseau au-dessus du prix du maïs ce qui devrait jouer en faveur du maïs pour la consommation animale. Avec tous ces facteurs, il serait surprenant que le prix du maïs soit inférieur à l’année 2016/17 alors que le prix actuel est revenu à la moyenne de 2016/17.

Prix du CàT de maïs sur décembre 2017 

Concernant les inventaires surgelés, la « surprise » est dans le bœuf. Les inventaires ont chuté de 10% durant le mois de mai ce qui explique l’explosion du prix des découpes Choice et Select pour cette période. Ce sont les plus faibles inventaires depuis novembre 2014. Cela représente une diminution de 11% par rapport l’an dernier à pareille date ainsi que la moyenne 5 ans. Inversement, les inventaires surgelés de volaille ont augmenté en mai de 4% ce qui représente aussi une augmentation par rapport l’an dernier de la même envergure.

Dans le porc, il y a peu de divergence à l’exception des inventaires de bacon qui sont toujours très bas. Déjà en mai, les inventaires diminuaient de 2 millions lbs à 32 millions de livres, c’est 60% de moins que l’an dernier. Ce n’est pas surprenant de voir le prix du bacon s’envoler de nouveau avec l’arrivée de l’été. Dans l’ensemble, les inventaires de porc étaient de 592 millions lbs ce qui est similaire à la fin avril et 4% de moins qu’au 31 mai 2016.

Bonne journée, 

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article