Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

05 juin 2017, RJO'Brien

Bon matin, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Boeuf

Le contrat de juin a continué sur sa lancée vendredi avec un gain de +3.40 ¢/lb. Puisque le prix de l’échéance de juin avait atteint la limite de +3.00 ¢/lb jeudi, la limite journalière était rendue de +4.5 ¢/lb pour vendredi. L’explosion du prix du contrat de juin est expliquée par la même force sur le marché cash, ce qui influence un peu moins les échéances plus loin. Vendredi, le CàT d’août a terminé la journée à 126.05 (+1.35) et octobre à 121.10 (-0.05) ¢/lb. On peut s’attendre à voir encore de la volatilité cette semaine alors que le marché à terme est à rabais par rapport le prix cash ainsi que la marge des abattoirs est élevée à +162 $US/tête. Le marché a ouvert inchangé ce matin avant que le contrat de juin continue de monter à +1.4 ¢/lb à 11h00. 

La semaine dernière, les abattages étaient de 550,000 bœufs en baisse de 10.3% par rapport la semaine précédente et 4.4% de plus que l’an dernier. Il ne faut pas oublier qu’il y avait une journée fériée la semaine dernière ce qui a ralenti les opérations d’abattage. Le poids des animaux continue de baisser, à seulement 1308 lbs/vivant ou 788 lbs/carcasse, c’est pratiquement 2% de moins de l’an dernier. Cela vient effacer en grande partie l’augmentation des abattages puisque la production de 432 millions livres représente seulement 1.2% de plus que l’an dernier. 

Du 24 au 30 mai, les spéculateurs ont ajouté au net 1260 CàT à leur position qui totalise présentement près de 132 000 CàT. Depuis déjà plusieurs semaines que leur position stagne au niveau actuel ce qui n’est pas étonnant puisqu’ils ont possiblement atteint leur position maximale. En 2014, la position des spéculateurs avait atteint 139 000 CàT et en 2010, le sommet était de 145 000 CàT.

Prix du CàT de bœuf sur juin

Porc

Le marché du porc recul légèrement après avoir touché un sommet le 31 mai. La vitesse à laquelle le prix cash s’apprécie met un peu d’incertitude, mais sinon, le fondamental semble plutôt positif avec la valeur de la carcasse découpée à 91.4 ¢/lb et la marge des abattoirs à +28.6 $US/tête. Selon les chiffres d’exportations du Canada, pour le 1er trimestre 2017, les exportations canadiennes de porc vers la Chine sont rendues supérieures aux exportations américaines. Les ventes canadiennes vers la Chine avait énormément augmenté en 2016 (voir graphique plus bas) et ont continué à croître. La Presse a également commenté les données : http://affaires.lapresse.ca/economie/agroalimentaire/201706/03/01-5104090-les-chinois-triplent-leur-consommation-de-porc-quebecois.php

Pour la dernière semaine du mois de mai, les abattages de porcs étaient de 1.97 millions de têtes, en baisse de 10% par rapport le semaine précédente parce que les abattoirs américains étaient fermés lundi en raison du Memorial Day. Le volume abattu est légèrement au-dessus de l’an dernier à +4%. Avec un poids moyen qui est un peu plus faible que l’an dernier, plus d’une livre de moins, la production était de 416 millions de livres, soit 3.1% de plus que l’an dernier à pareille date.  

Entre le 24 et 30 mai, les spéculateurs ont continué à acheter des CàT de porc pour un total de 8 013 CàT ce qui donne une position nette de 56 763 CàT. En comparant à la quantité de contrats qu’ils détenaient l’été dernier et en février, il resterait encore de la place pour qu’ils ajoutent des achats supplémentaires si les conditions du marché demeurent haussières.

Bonne journée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article