Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO : Progression des semis et budget américain

23 mai 2017, RJO'Brien

Bonjour,

· Progression des semis… tout est en ligne avec les moyennes
· Maïs : 84% complété vs 84% en 2016 et 85% en moyenne
· Soja : 53% complété vs 53% en 2016 et 52% en moyenne
· Blé Printemps : 90% complété vs 94% en 2016 et 84% en moyenne
· Condition du blé hiver : 52% bon/excellent vs 51% semaine dernière et 62% l’an passé
· 1er budget de Trump: coupures massives dans l’agriculture

Rédigé par Simon Briere, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

À propos du Crop Progress

Malgré les photos d’inondations sur les réseaux sociaux, la progression des semis aux USA va bon train. Le petit retard accumulé au début du mois a complètement été rattrapé si bien qu’on est présentement en plein dans les temps. Certains états qui ont reçu beaucoup d’eau (Illinois, Indiana, Ohio) auront des parcelles à ressemer mais il reste amplement le temps afin de faire les travaux. L’USDA n’a pas encore publié l’état des cultures, mais on s’attend à voir un rating de qualité bon/excellent sous celles de l’année dernière. Le Midwest est, comme bien souvent, divisé entre l’est  et l’ouest qui ont connu un mois de mai bien différent : à l’ouest tout va bien, à l’est c’est plus difficile. L’USDA elle prend compte de l’état national, donc qui englobe tout le corn belt.

À propos du budget…frappant ses propres électeurs le plus durement!

Donald Trump, dont le message est populiste promet d'aider les travailleurs américains à l'emmener à la Maison-Blanche, a publié mardi une proposition budgétaire qui vise plutôt le filet de sécurité sociale dont dépendent beaucoup de ses partisans.  La proposition de budget souligne le large fossé entre la campagne et le gouvernement, même pour un président qui a promis de réécrire le livre de règles présidentielles. Le plan budgétaire du président prévoit des réductions de plus de 1000 milliard de dollars dans un large éventail de programmes sociaux avec des millions de bénéficiaires, des subventions agricoles à l'aide fédérale aux étudiants. Cela comprend une réduction de 600 milliards de dollars à Medicaid sur 10 ans, malgré les promesses répétées de Trump sur la piste de campagne pour ne pas couper le programme. Trump propose également quelques-unes des réductions les plus profondes des subventions agricoles depuis Ronald Reagan, qui dépasse près de 50 milliards de dollars sur 10 ans. À la fin de la décennie, les États-Unis consacreraient près de deux fois plus à la défense qu'à d'autres programmes nationaux. Les dépenses discrétionnaires domestiques seraient plafonnées à 429 milliards de dollars par an, en dessous des niveaux de 2004, alors que les dépenses militaires s'élèvent à 722 milliards de dollars

Des guns. Des guns. Des guns.

En fait, selon moi la seule chose positive de ce budget c’est qu’il est peu probable qu’il soit adopté.

Tableaux du Crop Progress

 

SIMON BRIERE

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article