Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO: Superficies canadiennes et Cattle-on-Feed

21 avril 2017, RJO'Brien

Aujourd’hui le 21 avril,

· Intention d’ensemencement au Canada: plus de canola (+10%), soya (+27%) et maïs-grain (13%)
· Intention d’ensemencement au Québec : 926 600 acres de soya (+15%) et 976 100 acres de maïs (+9.7%)
· Les spéculateurs vendent du grain et du porc. Ils achètent le bœuf.
· Placement record de veaux d’embouche à 2.1 millions tête en mars
· Au 1er avril, plus de bœuf en parc qu’anticipé (+0.5% vs 2016)


Rédigé par Gabriel Joubert-Séguin, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

 

Superficies des cultures au Canada

· Blé : les intentions d’ensemencement sont de 23.2 millions d’acres de blé pour l’été 2017 ce qui est sensiblement la même que l’an dernier. Cependant, on note une baisse du blé d’hiver et du blé dur, compensée par une augmentation du blé de printemps.
· Canola : Pour cet été, les agriculteurs canadiens prévoient accroître les surfaces de canola par 9.9% à 22.4 millions d’acres, presque autant que pour la culture de blé!
· Fève soya : Pour le Canada, les surfaces devraient augmenter de 27% par rapport 2016 à 7 millions acres ce qui est record. Au Québec, la culture du soya devrait se faire sur 926 000 acres ce qui est 15% de plus que l’an dernier.
· Maïs-grain : Au Canada, la production de maïs se fera sur 3.8 millions d’acres ce qui est 13% de plus que l’an dernier. Au Québec, on parle d’une augmentation de 9.7% pour 976 100 acres.
· Autres : Évidemment, avec la production de maïs, soya et canola en hausse, il faut que d’autres cultures diminuent. L’orge est à la baisse de 8% à 5.9 millions d’acres, les poids sec en baisse de 6% à 4 millions d’acres, les terres en jachère en baisse de 11% à 1.8 million acres et les lentilles en sévère baisse de 25% à 4.4 millions d’acres. Pour l’avoine, on parle d’une augmentation de 21% à 3.4 millions d’acres ce qui similaire à 2015.

Positions des spéculateurs

Entre le 11 et 18 avril, c’est sans surprise qu’on apprend que les spéculateurs ont vendu des contrats de grains puisque les prix étaient plutôt baissiers. Ils augmentent donc leur position vendeur sur les marchés de grains alors que la météo commencera à perturber les marchés dans les prochaines semaines. Ils ont vendu pour 13 400 CàT de maïs portant leur position à 172 000 CàT vendus. Dans le blé, ils ont vendu 7 700 CàT pour un total de CàT vendu à 142 000. Le contrat de fève soya fût le plus vendu avec un net de 16 000 CàT, pour un total de 46 000. Dans la viande, les spécualteurs ont vendu 6 500 CàT de porc et acheté 8 000 CàT de bœuf.

Rapport Cattle-on-Feed

En date du 1er avril, il y avait 10.9 millions de boeufs en parc d’engraissement ce qui représente une augmentation de 0.5% versus l’an dernier, alors que le marché s’attendait à une baisse de 0.3%. Le rapport s’avère légèrement négatif pour les prix. L’augmentation du cheptel en parc durant le mois de mars est contre la tendance saisonnière puisque normalement, le troupeau diminue entre février et août. La surprise est au niveau des placements avec 2.1 millions de veaux d’embouche ce qui est un record historique pour cette période de l’année. Ça représente une augmentation de 11.1% par rapport l’an dernier et dépasse largement la moyenne des estimés de +6.5%. Comme d’habitude, le nombre de bœuf qui ont quitté les parcs est en ligne avec les abattages du mois, à +9.6%.

Le troupeau en parc reste relativement jeune. Alors qu’il y a seulement 0.5% plus de bœuf en parc que l’an dernier, il y en a 7.4% plus pour la portion en parc depuis moins que 90 jours. À l’inverse, il y a 6.3% moins de bœuf en parc versus l’an dernier pour ceux en parc depuis plus de 90 jours.

Bon week-end,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article