Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

17 avril 2017, RJO'Brien

Bonjour,  

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Boeuf

Le marché du bœuf est très fort grâce au marché cash qui ne diminue pas malgré la pression saisonnière. Ce matin, les contrats établissent de nouveaux sommets avec le CàT d’avril qui ont franchi la barre du 126 ¢/lb sur avril et 115.5 ¢/lb sur juin. Le marché bovin maintient son momentum haussier grâce à des rumeurs que la Chine pourrait recommencer à acheter des bœufs américains. La rencontre entre le président chinois Xi Jinping et le président Trump aurait alimenté les rumeurs mais rien n’a été confirmé par l’USDA. Cependant, ce n’est pas la première fois qu’on attend parler de cette rumeur. Depuis les 5 dernières années, la rumeur fait fréquemment surface via des publications stipulant le retour des exportations vers la Chine dans les prochains mois, mais cela ne s’est jamais concrétisé. Rappelons-nous que la China avait banni le bœuf américain après l’épisode de vache folle en 2003. Fait à noter, la consommation de viande bovine à augmenter par 33% en Chine entre 2012 et 2016. 

Les abattages de bœuf ont atteint 590,000 têtes la semaine dernière ce qui représente une augmentation de 3.0% versus la semaine précédente et 7.1% comparativement à l’an dernier. Le poids moyen est de 1347 lbs/vivant ou 814 lbs/carcasse ce qui est légèrement plus faible que l’an dernier et permet d’atténuer la progression des abattages. De la sorte, la production américaine était de 479 millions lbs, soit 2.5% et 6.0% plus élevée que la semaine précédente et l’an dernier.

Grâce à la tendance haussière qui se poursuit, les spéculateurs continuent d’acheter des CàT de bœuf et leur position est maintenant à son plus haut niveau depuis l’été 2014 avec un net de 123,400 CàT. Présentement, la position nette d’achat des spéculateurs représente 27% des contrats existants, près du record de 2014 à 33%.

Prix du CàT de boeuf sur juin

Porc

Sur le marché du porc, il n’y a pas tellement de tendance/momentum depuis les 2 dernières semaines. Le marché a ouvert légèrement à la baisse ce matin, mais est retourné à son point de départ par la suite avec un faible volume. Le marché cash demeure baissier ce qui met de la pression sur le CàT d’avril qui est à 62.15 ¢/lb, mais les autres échéances ne sont pas vraiment affectées par la faiblesse ducash

La semaine dernière, la production de porc a reculé de 3.5% par rapport la semaine précédente pour s’établir à 472 millions de lbs, tout juste au-dessus de la quantité de l’an dernier (+0.8%). Les abattages étaient de 2.22 millions têtes (+1.3% vs 2016) mais le poids moyen est légèrement plus faible ce qui est venu contrebalancer le volume d’abattage plus élevé. 

Entre le 5 et 11 avril, les spéculateurs ont continué de liquider leur position d’acheteur. Malgré cette pression négative, le prix est resté inchangé durant cette période, avec le CàT de juin qui est toujours accoté sur son support. Les investisseurs ont vendu un net de 7,800 CàT pour réduire leur position globale à 24,600 CàT.

Prix du CàT de porc sur juin

Joyeuses Pâques,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article