Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

10 avril 2017, RJO'Brien

Bon lundi matin, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Bœuf

Le prix du bœuf avait commencé la semaine dernière à la baisse, sous la pression des prix de gros qui tombaient et de l’offre de viande qui s’annonce élevé ces prochains mois. De plus, le prix du veau ressentait l’impact du rebond du prix du maïs ce qui laissait moins de marge aux parcs d’engraissement pour enchérir les mises sur les jeunes bovins. Cependant, après d’avoir atteint un creux de 3 semaines mercredi, les deux marchés ont remonté suite à la vigueur du marché cash. Avec les prix à termes qui baissaient relativement au marché cash dont les parcs continuent de demander 128 – 130 ¢/lb vendredi dans les plaines américaines, les prix des contrats se sont réajustés ce matin avec un fort gain de 1.5 ¢/lb.

La production de la semaine dernière était de 467.4 millions lbs ce qui représente un recul de 3.6% versus la semaine précédente. Ça demeure tout de même 6.3% supérieur à 2016. Les abattages étaient de 573 000 têtes avec un poids carcasse moyen de 817 lbs. Entre le 29 mars et 4 avril, les spéculateurs ont très peu transigés avec un achat net de seulement 1 644 CàT pour porter leur position à 121 000 CàT d’achetés, soit 26% de tous les CàT de bœuf. Il y a peu de place pour que les spéculateurs ajoutent énormément de contrats au cours des prochaines semaines.

Prix du bœuf sur juin

Porc

Le prix du porc a fini la semaine sous la pression du prix cash et du prix des découpes qui étaient à la baisse en raison de l’offre massive de viande. Prochainement, l’offre de porc devrait diminuer pour suivre la tendance saisonnière, mais demeurera confortablement au-dessus des volumes de l’an dernier. Le prix du porc reste encore techniquement faible, il faudra attendre un rebond avant de confirmer un changement de direction. Si le prix du CàT de juin clôture sous 71.98 ¢/lb, cela pourrait engendrer une baisse jusqu’au prochain support à 70.00. Inversement, un rebond au-dessus de 74.60 confirmerait les bas saisonnier et ouvrirait la porte à un potentiel haussier jusqu’à 77.00 -78.00 ¢/lb. Sur le CàT d’août, il faudrait dépasser 74.50 pour confirmer la fin de la tendance baissière alors qu’une fermeture sous 72.35 ne laisserait aucun support avant 69.00 – 70.00 ¢/lb. 

Le prix des découpes continue de faiblir pris entre l’offre abondante de viande porcine et des fortes exportations. La valeur de la carcasse découpée a tombé de 10.5 % depuis la mi-mars et a même tombé sous le niveau de l’an dernier, une première depuis janvier. La production de porc a légèrement diminué la semaine dernière à 489.7 millions lbs comparativement à 497.5 M la semaine dernière, cependant la quantité est 6.2% supérieur à la même semaine en 2016. Entre le 29 mars et 4 avril, les spéculateurs ont vendu un net de 6 128 CàT et continue de liquider leur position qui n’est que de 32 000 contrats achetés. C’est près de la moitié de ce qu’il détenait à la mi-février. Si jamais une tendance haussière s’installe ce printemps en réponse à la baisse saisonnière de la production, on pourrait voir les spéculateurs participer à la vague haussière étant donné leur faible position actuelle.

Prix du porc sur juin

Bonne journée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article