Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

03 avril 2017, RJO'Brien

Bon matin,

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Bœuf

Lors de la dernière journée du 1er trimestre 2017, le prix du bœuf était plutôt silencieux avec pratiquement pas de variation sur l’ensemble des échéances. Possiblement que les yeux des traders étaient plutôt rivés vers les multiples rapports dans le marché des grains. Sur la semaine, le prix des contrats de bœuf était baissier en raison de la baisse du prix cash (-2¢/lb sur la semaine) et des prix des découpes ce qui resserre la marge des abattoirs. Vendredi dernier, le prix du Choice était de 214.12 (-1.09) ¢/lb et le Select était à 204.00 (-4.05) ¢/lb. Cela donne une marge presque nulle aux abattoirs ce qui pourrait affecter leur appétit, particulièrement si on se fie aux rumeurs que les abattoirs ont déjà un important volume d’acheté aux États-Unis.

Pour la semaine finissant le 31 mars, les abattages de bœuf gras étaient de 593,000 têtes ce qui représente un léger recul de 3.3% par rapport la semaine précédente. Cependant, ce volume est 10% de plus qu’à la dernière semaine de mars 2016. Avec un poids moyen de 819 lbs carcasse, soit 11 lbs de moins que l’an dernier, la production hebdomadaire a atteint 484.6 millions lbs, soit 3.4% de moins que la semaine précédente mais 8.5% de plus que l’an dernier. 

Du 22 au 28 mars, les investisseurs ont misé sur une hausse du prix du bœuf en ajoutant un net de 10,842 CàT pour une position totale de 119,382 CàT ce qui est la plus importante position depuis des mois. Présentement, leur position d’achat représente 26% des CàT existant ce qui s’approche du sommet historique de 33.1%. Inversement, l’intérêt de protéger des prix chez producteurs de bœuf gras atteint un sommet ce qui s’explique avec la hausse des prix sur le marché à terme et des perspectives d’une grosse production à venir. Les éleveurs/abattoirs sont vendeurs de près de 200,000 CàT ce qui est 43% des CàT existants.

Porc

Au lendemain de la publication du rapport trimestriel Hogs and Pigs, les prix étaient stables à légèrement baissiers. Le CàT d’avril a monté de 0.05 à 65.68 ¢/lb alors que les mois de juin et juillet ont diminué de -0.40 et -0.35 ¢/lb respectivement, pour clôturer la semaine à 74.13 et 74.40 ¢/lb. Évidemment, le recul du prix des découpes et du cash avait incité les éleveurs à protéger un important volume (voir ci-dessous) avant le rapport trimestriel alors qu’au final, le rapport était seulement négatif pour les prix des prochaines semaines, mais neutre pour cet été. Autrement dit, le pire était déjà anticipé. Concernant le prix des découpes, les variations des coupes étaient mixes ce qui laisse la valeur de la carcasse à 75.40 (+0.22) ¢/lb. Cette valeur sera très importante à surveiller puisque nous sommes qu’à quelques ¢/lb des creux faits cet automne.

La semaine dernière, les abattages de porc ont grimpé à 2.34 millions têtes, c’est 1.3% et 7.3% de plus que la semaine et l’année dernière respectivement. Depuis le début de l’année, les abattages atteignent 30.1 millions de porcs comparativement à 29.6 millions pour la même période en 2016. Avec un poids carcasse de 212 lbs, la production hebdomadaire s’établit à 497.5 millions lbs pour une augmentation de 1.3% et 6.6% par rapport la semaine et l’année précédente.

Du 22 au 28 mars, les spéculateurs ont continué à liquider leur position avec la vente nette de 7,443 CàT pour réduire leur position d’achat à 38,514 CàT. C’est possiblement cette liquidation qui a causé une baisse de prix plus important sur l’échéance de juin en début de semaine dernière, comparativement aux autres mois d’été. Depuis deux mois, les spéculateurs ont liquidé le tiers de leur position qu’ils détenaient en février. En contrepartie, les éleveurs réduisent leur position, probablement en empochant un profit sur la récente baisse des prix. Ils ont acheté un net de 10,927 CàT pour réduire leur position vendeur à 80,669 CàT.

SIMON BRIERE 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article