Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO: estimés Hogs & Pigs

28 mars 2017, RJO'Brien

Bonjour,

· Rapport trimestriel Hogs and Pigs ce jeudi à 15h00
· Le cheptel porcin américain serait 3.4% plus élevé que l’an dernier, selon les estimés
· Il y aurait 1.4% plus de truies que l’an dernier à 6.07 millions
· Le cheptel commercial serait supérieur à l’an dernier par 3.6%
Rédigé par Gabriel Joubert-Séguin, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

Le rapport Hogs & Pigs démontra l’augmentation du cheptel de porc aux États-Unis et sera publié jeudi à 15h00. Selon les 8 analystes sondés par Bloomberg, le cheptel américain serait d’environ 70.42 millions de porcs ce qui représenterait une augmentation de 3.4% depuis le 1er mars 2016. Le cheptel reproducteur serait de retour au-dessus de 6 millions de truies, à 6.07 M, une première pour le mois de mars depuis 2008. Cela représenterait une augmentation de 1.4% comparativement au cheptel reproducteur de l’an dernier, mais serait inférieur au nombre de truies qu’on avait en décembre dernier.

Concernant le cheptel commercial, ce serait un record pour le mois de mars, à 64.37 millions de têtes soit 3.6% de plus que l’an dernier. Les diverses classes de poids au-dessus de 50lbs devraient être environ 4% de plus que l’an dernier ce qui est nettement moins que les anticipations de production de l’USDA à +6.8% pour le 2ème trimestre 2017. La différence pourrait provenir des importations de porcs vivants du Canada ou d’un poids carcasse plus élevé ce qui n’est pas le cas pour l’instant. Pour la fin de l’été, les abattages devraient se rapprocher de ceux de 2016 avec +3.1% alors que le nouvel abattoir à Sioux en Iowa devrait avoir commencé à opérer lequel aura une capacité d’abattage de 12,000 porcs/jour.

Entre décembre et février, il y aurait eu 1.3% plus de mises-bas que la même période l’an dernier, mais grâce à un gain de productivité des maternités (10.45 porcelets sevrés/portée), la production de porcelet serait de presque 31 millions, soit 2.8% de plus qu’en 2016. Pour les intentions de mises-bas, on parle de +1.0% ce printemps et de +1.4% pour cet été.

*Firmes sondées : Allendale, Brock Associates, Hisgraiin, LMIC, NFC Markets, Brown Consulting, Allegiant Group et Missouri Univ.

Bonne soirée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement : 

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article