Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO: le dollar et les grains reculent

02 mars 2017, RJO'Brien

Aujourd’hui le 2 mars,

· Le dollar canadien clôture à son plus bas niveau en 2 mois à 0.747 $US par 1 $CA
· Les ventes à l’exportation sont un peu plus faibles qu’attendues
· Informa Economics ajuste ses projections à la hausse pour la récolte brésilienne
Rédigé par Gabriel Joubert-Séguin, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

Le taux CAD/USD a nettement diminué depuis deux semaines, présentement à 0.747 $US par 1 $CA ce qui est le plus bas niveau de fermeture depuis le 4 janvier. Techniquement, il n’y a plus de support avant 0.738 ce qui laisse encore un potentiel de près d’une cent avant de rencontrer le prochain niveau surveillé par les traders. Il y a eu une cascade d’évènements depuis la semaine dernière causant cette dépréciation du dollar canadien. D’abord, la Réserve Fédérale Américaine (FED) a laissé sous-entendre qu’ils n’hésiteront pas à augmenter les taux d’intérêt pour contrer les stimuli économique de Trump. Présentement, la probabilité de voir une hausse de 0.25% du taux américain est de 4 sur 5 pour la rencontre dans 2 semaines. Inversement, Poloz, le gouverneur la Banque Centrale du Canada, a fait un discours avec un ton beaucoup moins agressif quant au taux directeur lequel est resté à 0.5%. De plus, le discours de Trump devant le congrès mardi soir s’est avéré rassurant aux yeux des investisseurs et a causé une demande pour le dollar américaine. Finalement, le prix du baril de pétrole recule de plus de 1 $US/baril aujourd’hui ce qui perdure la tendance de cette semaine. 

Taux CAD/USD depuis 9 mois 

Il n’y avait pas seulement le CAD qui reculait aujourd’hui, c’était également le cas pour le complexe des grains. Premièrement, les ventes à l’exportation de la semaine dernière étaient un peu décevantes. Pour le maïs, il s’est vendu 713,100 tonnes (692,400 tonnes pour l’ancienne récolte et 20,700 pour la nouvelle) ce qui est en-dessous de la fourchette des estimés de 850,000 à 1,250,000 tonnes. Pour le tourteau et le blé, le résultat des ventes étaient dans le bas de la fourchette avec 140,900 tonnes et 452,000 tonnes respectivement. Pour la fève soya, les ventes totalisaient 427,700 tonnes ce qui un peu sous la médiane des estimés. 

Il se pourrait que le soya américain reste populaire pour les achats internationaux encore quelques temps avec les problèmes de logistique au Brésil… comme à chaque année. Dépendamment des sources, il y aurait entre 2,000 et 5,000 camions remplis de soya qui sont immobilisés sur la route BR-163 menant au port en raison de la mauvaise condition des routes en terre. Le problème de trafic sur la route BR-163 engendre des pertes estimées à 400,000 $US par jour aux compagnies de transport et cette situation dure depuis déjà plusieurs jours puisqu’il n’y a pas eu de livraison de soya au port depuis le 24 février. Évidemment, les transporteurs ont dû annuler des livraisons au Brésil pour se tourner vers les États-Unis à court terme.

Bien que les livraisons soient en retard, le soya est là et sera disponible prochainement. Une fois que les problèmes de logistiques seront surmontés, il faut s’attendre à ce que le Brésil inonde le marché ce qui se confirme par Informa Economics. La firme de recherche a émis de nouvelles projections sur la récolte brésilienne à 108 millions de tonnes de soya comparativement à leur estimés du mois dernier de 106.5 MTM et de l’USDA à 104 MTM. Les prévisions de la récolte de maïs sont augmentées de 89 à 91 MTM, bien au-dessus des chiffres de l’USDA à 86.50 millions de tonnes. Concernant l’Argentine, les estimés sont inchangés à 55 MTM de soya (versus 55.5 MTM pour l’USDA) et 35.2 MTM de maïs (versus 36.5 MTM pour l’USDA).

Bonne journée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement : 

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article