Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO : Rapport USDA février

09 février 2017, RJO'Brien

Aujourd’hui le 9 février,

· Maïs : inventaires de fin en baisse de 35m à 2.320 milliard
· Soja : inventaires de fin inchangés à 420 millions
· Blé : inventaires de fin en baisse de 47m à 1.139 milliard
· Amérique du Sud : très peu de changement sur les prévisions de récolte maïs et soja


Rédigé par Simon Briere, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada
*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

Plus tôt ce midi nous avions le rapport mensuel sur l’offre et la demande. Peu de surprises, on retient que le ministère en a profité pour augmenter les perspectives de consommation pour le maïs et le blé. Coté de l’Amérique du Sud c’est une mince réduction des récoltes de soja en Argentine car autrement les chiffres sont les mêmes qu’en janvier.

Inventaire de fin USDA

Production sud-américaine

Pour le maïs : « Mince » augmentation de la consommation pour le secteur éthanol. Compte tenu de la force de la production dans les derniers mois, l’USDA aurait pu augmenter cette case d’utilisation encore plus mais USDA a préféré rester très conservatrice. Les inventaires de fin sont toujours prévus pour être très élevé à 2.320 milliard et les ratios d’utilisation à 16%. Les flux monétaires (investisseurs, spéculateurs) continuent de dominer l'activité commerciale pour le moment, comme en témoigne l'augmentation de 61,000 contrats (open interest) dans les six dernières sessions et l'augmentation de 166,000 depuis le début de l’année 2017. Avec des stocks de maïs américains de +2,320 milliards (sommet de 30 ans) ainsi que des ratios d’utilisation à 16% (sommet 10 ans), il y a beaucoup de questionnements sur la structure actuelle ou plutôt la capacité/nécessité de faire monter les prix à court terme. 

Pour le soja : aucun changement sur le bilan offre-demande. La demande est bonne, quoique le rythme des exportations et du crushing soient en ligne avec les prévisions de l’USDA et donc un ajustement ne semblait pas nécessaire à ce point-ci dans l’année de commercialisation. On regardait plus en direction de l’Amérique du Sud.  L'USDA a laissé son estimation de la récolte de soja brésilienne inchangée à 104,0 MMT, ce qui était un peu inattendu car une augmentation était largement anticipée. D’ailleurs, Le Brésil (via CONAB) a officiellement relevé son estimation de la culture de soja plus tôt aujourd'hui à 105,6 MMT, tandis que d'autres estiment que la prod atteindra peut-être 106 à 107 MM.

Pour le blé : Le marché du blé a vu un peu de soutien des prix aujourd'hui après l'augmentation plus importante que prévue de l'USDA de son estimation des exportations de blé des États-Unis. Alors que les meilleures projections de demande sont toujours agréables à voir, fondamentalement parlant, les révisions d'aujourd'hui ont eu peu d'impact sur la structure écrasante du bilan des États-Unis. Les inventaires sont à des sommets historique tant au niveau américain que mondial. Ceci étant dit, l’analyse technique continue de s'améliorer, et l'action d'aujourd'hui est susceptible de créer une certaine excitation parmi les observateurs.

SIMON BRIERE

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article