Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

03 février 2017, RJO'Brien

Bon matin, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Bœuf

Le marché du bœuf était à la hausse hier avant de trouver résistance sur le gap créé lundi à l’ouverture. Le canal haussier qui avait débuté à la fin octobre s’était solidifier avec un gap tout comme on vient de connaître, cependant nous allons dans la situation inverse. Il faudra bien regarder si le prix continue à se frapper le bout du nez sur la résistance établie un peu sous les 116.00¢/lb sur le contrat d’avril avant de croire à un début de canal baissier. Les prix de fermeture hier, 116.88¢/lb (+1.30) sur février, 115.48¢/lb (+1.77) sur avril et 105.53¢/lb (+1.30) sur juin. Le prix des découpes était à la baisse, le Choice se trouve à 193.01¢/lb (-0.74) et le Select à 190.62¢/lb (-0.23).

Prix du CàT de boeuf sur avril

Porc

On continue de faire des nouveaux hauts sur le contrat de février. Mouvement qui est dû au prix cash qui continue d’être fort. Pour les deux prochaines semaines, les variations de prix du CàT de février et le prix cash seront très similaires puisqu’à expiration, ils seront égaux. En date d’hier, le prix cash s’établi à 69.63 (+0.56) et le contrat à terme de février à 70.35 (+0.92). Les autres contrats ont terminés à la hausse également, 69.58¢/lb (+0.47) sur avril et 77.85¢/lb (+0.17) sur juin. La production de porc va de bon train et on verra probablement l’USDA réviser ses estimés du prix du porc à la hausse lors du rapport d’offre/demande la semaine prochaine. 

Présentement, le marché cash du porc à le vent dans les voiles, ou devrais-je dire « le vent dans le bacon ». Comme vous pouvez voir dans le tableau ci-dessous, le prix du bacon est le seul à avoir notablement augmenté en janvier, par 52%. Pendant ce temps, les deux principales coupes ont diminué, la longe par -8% et le jambon par -15%. Au moins, la forte demande pour le bacon force les abattoirs à enchérir les mises sur les achats de porc : le prix cash a bondi de 19% en 1 mois contre seulement +2% pour la valeur de la carcasse découpée en raison de la baisse des prix de la majorité des coupes qui annule l’effet positif du bacon. Néanmoins, la situation pour les prochaines semaines est très incertaine. À plusieurs reprises ces dernières années, on a vu le prix du bacon chuter drastiquement et perdre de 30 à 40% de sa valeur en seulement quelques jours (février 2015, octobre 2015 et juillet 2016). Qu’adviendrait-il si jamais le prix du bacon retourne à 1.00 $US/lb ce qui engendrait une baisse de 11 ¢/lb pour la valeur de la carcasse découpée (si les autres coupes restent inchangées)? C’est cette incertitude/risque qui explique pourquoi le CàT d’avril est sous le prix du CàT de février, le marché ne s’attend pas à ce que le prix du bacon reste si élevé pendant plusieurs mois. D’ailleurs, la situation est grandement médiatisée, on parle d’une pénurie de bacon dans plusieurs journaux. Cela permet de garder le momentum en place puisque certains acheteurs paniquent, mais en revanche, il serait très surprenant de voir des rabais sur le prix du bacon en épicerie ces prochaines semaines et même que les consommateurs se dirigeront vers un substitue craignant de payer trop cher pour leur déjeuner. Il faudra surveiller la situation de près pour le prix de livraison d’avril, je vous rappels que l’USDA prévoit une augmentation de production de 6 à 7% plus élevé que l’an dernier pour le deuxième trimestre de l’année 2017.

 

Prix du CàT de porc sur février

Bonne journée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC. CAIA 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article