Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

25 janvier 2017, RJO'Brien

Bon mercredi matin, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

USDA - Inventaires surgelés

Hier après-midi, l’USDA publiait les inventaires surgelés en date du 31 décembre. Le rapport démontre une forte demande pour le porc, mais le contraire pour la viande de bœuf. Les inventaires surgelés de porc s’établissaient à 477 millions de livres ce qui représente une baisse de 8% alors que les consommateurs faisaient face à une production record de porc. Cela explique la force du prix des découpes de porc ainsi que du rebond du prix cash ces dernières semaines. Les inventaires surgelés de porc sont à leur plus bas niveau depuis août 2011, nous sommes même plus bas qu’en 2014! C’est une indication que la demande fût très bonne durant le mois de décembre, il ne serait pas surprenant de voir de très bons chiffres d’exportations pour ce mois. Les inventaires de jambon ont énormément chuté, comme c’est le cas à tous les automnes. La grosse surprise est les inventaires de bacon qui sont à seulement 17.7 M lbs, soit le tiers du volume normal. Ça explique pourquoi le prix du bacon a augmenté de 1.00 $US/lb à 1.15 $US/lb durant les 2 dernières semaines de décembre. Fort probablement que les inventaires de flanc seront encore faibles en janvier puisque le prix du bacon est rendu à 1.41 $US/lb, de retour à prix du mois de juillet 2016.

Dans le bœuf, les inventaires surgelés ont augmenté de 7% versus novembre 2016, de 11% versus décembre 2015 et de 22% versus la moyenne 5 ans. À l’opposé des inventaires de porc, les stocks de bœuf surgelés sont à leur plus haut niveau historique. Cela nous indique que l’ascension du prix des découpes en décembre n’a pas bien été reçue par les acheteurs. De plus, cette augmentation des inventaires survient durant le mois où les achats extérieurs devraient être faibles en raison d’une chute des achats de viande bovine en Océanie puisque les quotas ont été atteints. Donc, malgré une baisse des importations, les stocks surgelés ont monté à 567 M lbs. Concernant les inventaires de volailles, ils ont augmenté de 6% en décembre à 1.094 milliard de viandes, surpassant les inventaires de viandes rouges à 1.085 milliard lbs.

 

Bœuf

Peu d’activité hier sur le marché des CàT. Les prix de clôture indiquaient 119.68¢/lb (-0.57) sur février, 118.40¢/lb (-0.77) sur avril et 108.15¢/lb (-0.45) sur juin. Même chose au niveau des découpes, 191.74¢/lb (-0.03) pour le Choice et 188.17¢/lb (+1.34) pour le Select. La marge des abattoirs se situe à -62.80$ la tête. Le prix cash reste très fort et nous aurons plus de données aujourd’hui avec l’encan électronique. On s’attend à environ 124-125¢/lb. Pour le veau d’embouche, baisse également des prix des CàT alors que le contrat de janvier a terminé la journée à 132.425¢/lb (-0.35) et mars à 130.175¢/lb (-0.50). L’indice à la CME était de 133.28 en date de lundi.

Les premiers estimés  concernant le rapport de vendredi sur le Cattle-on-feed commencent à sortir. On parle d’une baisse de 1% de bœuf en parc versus l’an dernier, hausse de 8.1% de placements et hausse de 6.7% de la commercialisation. 

Prix du CàT de bœuf sur avril

Porc

Hier, petite journée également sur le marché du porc. Les prix de fermeture des CàT se situaient à 65.23¢/lb (+0.22) sur février, 67.63¢/lb (-0.15) sur avril et 76.78¢/lb (+0.02) sur juin. C’est le prix de la découpe qui a bien gagné en valeur avec +2.06 pour atteindre 81.44¢/lb. L’indice du prix cash continue à bien se maintenir à 67.20, avec une hausse de 0.19. Niveau d’abattage en ligne avec la semaine dernière avec 428,000 têtes depuis le début de la semaine mais un peu en baisse versus l’an dernier où on avait 438,000 têtes.

Le prix augmente de 1.6 ¢/lb sur février et de 1.9 ¢/lb sur avril ce matin, influencé par le résultat du rapport Cold Storage d’hier.

Prix du CàT de porc sur avril

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article