Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - le matinal extra viande

13 janvier 2017, RJO'Brien

Bon vendredi matin,

Statistiques d’abattage d’hier

Bœuf

Bon recul sur le marché du bœuf hier alors que le marché se replace après le volume inhabituel observé ce mardi, possiblement en raison de l’ajustement de la pondération des commodités des portefeuilles de fonds boursiers. On se trouve cependant toujours dans un canal haussier et il faudrait briser les 115.50¢/lb sur février afin d’en sortir. À la fermeture, le CàT de février affichait 117.48¢/lb (-1.65), avril 116.48¢/lb (-1.42) et juin 106.83¢/lb (-0.95). Le prix des découpe est encore négatif hier alors que le Choice a terminé la journée à 189.10¢/lb (-0.29) et le Select à 186.55¢/lb (-1.40). Probablement un autre facteur qui explique la baisse des CàT d’hier alors mercredi était assez négatif pour le prix des découpes. La marge des abattoirs est même tournée négative alors que HedgersEdge l’évalue à -17.10$ la tête. On affiche près de 1.00¢/lb de baisse sur le veau d’embouche à l’ouverture tandis que pour le bœuf gras, on tourne autour de -0.60¢/lb sur février, avril et juin.

Hier, dans le rapport Offre et Demande de l’USDA, les prévisions de production de bœuf ont été ajustées selon les derniers rapports Cattle-on-Feed. Tel que mentionné dernièrement, au 1er décembre, il y avait 14% moins de bœufs qui étaient en parc depuis plus de 120 jours ce qui explique la force du prix cash. Cependant, le nombre de bœuf en parc depuis moins de 90 ou 120 jours était plus élevé que l’an dernier. De la sorte, l’USDA a diminué ses prévisions de production de bœuf pour le 1er trimestre de 2017 par 95 millions de lbs, on s’attend donc à une augmentation de production de 2.3% versus 2016 comparativement à +3.9% anticipée dans le rapport de décembre. Inversement, la production bovine pour le 2ème trimestre est augmenté de 115 millions de lbs, ce qui représente une hausse de +3.5% versus 2016 comparativement à +1.7% anticipée en décembre. Cela pour dire que le prix cash qu’on connait présentement devrait rester fort pendant encore quelques semaines, mais une pression baissière pourrait apparaître vers la fin de l’hiver / début de printemps.

Porc

Journée presque sans changement de prix hier sur le marché du porc, alors que ce matin, l’ouverture s’est faite légèrement à la baisse. On garde toujours en tête les indications qu’on avait en début de semaine alors que la position longue des spéculateurs commençait à diminuer et nous allons avoir de nouveaux chiffres là-dessus en fin de journée. Le prix de la carcasse découpée affichait une baisse hier à 79.37¢/lb (-1.31) et le prix cash a pris un chemin inverse avec l’indice CME à 61.85 (+1.17) en date d’hier. Contrairement au bœuf gras, la marge des abattoirs sur le porc est encore assez élevée, ce qui la place toujours bonne à 34.35$ la tête malgré la baisse des découpes et la hausse du cash. La statistique du prix cash publiée ce matin à 11h00 montre que la force du cash continue, avec un gain de 1.13 ¢/lb pour les abattages de jeudi, à 63.47 ¢/lb, ce qui donnera un indice CME à 62.92 (+1.06) lundi prochain. 

Concernant le bilan de l’USDA, c’est sans surprise qu’on constate une augmentation de la production de porc suite au rapport Hogs and Pigs du 22 décembre. L’USDA a apporté peu de changement sur sa production du 1er trimestre de 2017, toujours autour de 6.45 M lbs. C’est principalement le 2ème trimestre que l’augmentation se concentre, avec un bond de 215 millions lbs, ce qui donnerait une croissance de 6.8% alors que seulement 3.2% était projetée dans le rapport USDA de décembre. Un peu comme dans le bœuf, le prix cash peut se maintenir fort pendant encore quelques temps, mais un risque de baisse de prix semble présent pour le printemps avant l’arrivée de la forte demande estivale pour les BBQ.

Bonne journée, 

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC. CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article