Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO: les viandes explosent alors que le grain bouge pas

16 décembre 2016, RJO'Brien

Aujourd’hui le 16 décembre,

· Le marché des grains: très faible volume, les traders sont déjà en mode vacances
· Le marché des viandes finit la semaine en force
· Production hebdo de porc record à 538 millions de lbs
· Production hebdo de bœuf à 505 millions de lbs, 2.8% de plus que l’an dernier
· Les spéculateurs achètent de la viande et du blé de Chicago

Rédigé par Gabriel Joubert-Séguin, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

Cette semaine, le prix des grains n’a pas énormément varié : le maïs a baissé de 3¢, le soya a baissé de 5 ¢ et le blé de 7¢/boisseau. Nous avons eu des données démontrant une forte demande qui a été compensées par une amélioration des prévisions météo en Amérique du Sud ainsi que la pression de l’énorme récolte américaine. D’ailleurs, c’est la semaine avec le plus faible volume dans le maïs depuis le nouvel an 2015, avec seulement 830,000 CàT transigés lorsqu’on regroupe toutes les échéances… cela démontre bien l’activité de la semaine dans le marché des grains.

Dans le marché des viandes, on ne peut pas en dire autant. Ça bouge! Aujourd’hui, le prix du porc a brisé sa résistance et le CàT de février a terminé la journée avec un gain de 3.5% à 64.7 ¢/lb, soit l’équivalent de 175 $CA/100kg. En 2 mois, le prix des livraisons de porc sur février a récupéré 45 $CA/100kg depuis ses creux. Ce rebond survient dans une période de l’année où on aurait pu croire que les prix seraient restés faibles en raison d’une production record qui accote la capacité des abattoirs américains. L’élément surprise fût la demande, le prix de la carcasse découpé fait un sommet en 3 mois à près de 78 ¢/lb ce qui permet d’être optimiste face au prix pour l’été prochain alors que la production baissera de façon saisonnière.

Prix du porc sur février

Pour la semaine, les abattages ont atteint un volume record de 2.544 millions de têtes, une augmentation de 1.8% par rapport l’an dernier. On voit qu’on atteint la capacité des abattages puisque ça fait plusieurs semaines qu’on dépasse tout juste le 2.5 millions têtes sans pouvoir nettement le dépasser. Le poids reste faible contrairement à cet été, nous sommes à 211 lbs/carcasse, en ligne avec la moyenne 5 ans et pratiquement 2 lbs sous le poids de l’an dernier. Au final, la production hebdomadaire a atteint 537.9 millions de livres ce qui est 4.2% de plus que la semaine dernière et 1.2% de plus que l’an dernier. 

Dans le bœuf, la production a légèrement reculée en raison des abattages qui sont retournés sous la barre des 600,000 têtes (à 599,000). Apparemment, ce serait les froides températures sur les plaines américaines qui auraient causé un léger ralentissement dans le déplacement des animaux. Par contre, le poids des bœufs augmente contrairement au porc, nous sommes à 1390 lbs/vivant soit 2lbs de plus que la semaine et l’année dernière. Le prix du bœuf maintient sa tendance haussière depuis 2 mois et on s’approche du sommet fait au mois d’août. Le prix de février a fait un nouveau haut aujourd’hui grâce à un gain de 2.2 ¢/lb. 

Prix du bœuf sur février

Entre le 6 et 13 décembre, le contrat à terme de porc a tombé dans l’œil des spéculateurs après sa performance du début du mois. Les spéculateurs ont acheté au net 17,000 CàT de porc pour augmenter leur position total par plus de 50%. Ils ont aussi acheté dans le bœuf, mais plus timidement avec +4,000 CàT. On constate aussi qu’ils ont liquidé une partie de leur position short dans le blé en achetant 23,000 CàT au net. Pour le reste, peu de changement. 

Bon weekend

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article