Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO : solide exportation de grain

15 décembre 2016, RJO'Brien

Aujourd’hui le 15 décembre,

· Le dollar américain continue d’être fort
· Solide demande via exportation et éthanol.
· NOPA crush, moins de trituration en novembre que prévu

Rédigé par Simon Briere, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

Le marché continu d’intégrer et de digérer l’annonce d’hier de la Réserve Fédérale sur les taux d’intérêt et toute l’incertitude qui entoure l’économie américaine pour les mois à venir.  Nouveau président en fonction dès janvier avec des politiques parfois étonnantes, hausse des dépense, baisse des taxes, une dette qui monte en flèche avec une hausse des taux d’intérêt…. Bref, beaucoup d’incertitude.  Comme dirais Socrate « Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien » résume bien l’humeur du marché en ce moment.

Mais qu’est-ce qu’on sait? Regardons.

Primo. Indice du dollar américain (DX) à un sommet depuis des années (2002). Les marchés financiers anticipent donc un resserrement de la politique monétaire (hausse de taux) et un billet vert plus fort contre un panier de devise (majoritairement Euro et Yen mais aussi $CAD à 9%). 

Secundo. Prix de l’or en chute. L’or est une commodité bien souvent utilisé dans les portefeuilles comme étant une valeur refuge contre l’inflation et l’incertitude économique. L’anticipation de 3 hausses de taux plutôt que de 2 donne confiance aux investisseurs que l’inflation restera sous contrôle. Résultat des courses le gold plonge de 40$ l’once depuis hier midi. 

L’impact est donc un dollar canadien plus faible et il est permis de croire qu’il restera sous pression tant et aussi longtemps que les investisseurs croient et misent sur une politique monétaire serré en 2017 aux États-Unis.

Coté grain nous avons eu de solide chiffres d’exportation cette semaine pour le maïs et le soja. Dans le corn l’exportation monte à 1.5MMT et les ventes accumulé atteignent 1.3 milliard de boisseaux, une solide amélioration par rapport à l’an dernier en décembre. Par contre gardez en tête que l’USDA prévoit 2.225 milliard cette année ce qui fait en sorte que nous somme à 59% de la cible et que nous sommes dans les moyennes en terme de rythme et que malgré ces « gros chiffres » le ministère n’est pas forcé de revoir à la hausse la demande. Même son de cloche dans le soja, l’exportation roule à fond la caisse avec une autre semaine au-dessus de 2 millions de tonnes principalement en direction de la Chine. Comme dans le corn le rythme est solide, mais la cible est aussi optimiste ce qui fait en sorte que nous somme à 81% de la target annuelle comparativement à 82%, 87% et 85% les trois dernières années. Le bémol la dedans c’est que l’USDA est arrivé à court continuellement dans les exportations de fève sur ces années donc cette année ils ont été généreux dans leur prévision (tant mieux).

Ce que je retiens : malgré toutes les nuances qu’on peut apporter, l’exportation roule très bien pour le moment. 

 

Trituration : la transformation de fève en novembre a été plus faible que prévu. Malgré l’addition d’une nouvelle usine au Mississipi, les stats sont sorti en dessous des attentes ce qui veut dire que la production roule en dessous de la capacité. L’impact d’un crush plus faible est qu’il reste plus de fève, mais le output des sous-produits est plus mince aussi (huiles + tourteau). En regardant la structure du tourteau je constate que 1) le marché transige un carry et c’est un signe de supply abondant et 2) les bases sont molles à la sortie de l’usine à +5 par-dessus janvier. Bref, signe que le tourteau « ne sort pas » et que les crusher lèvent le pied sur la transformation dans le but d’atténuer l’impact des marges opérationnelles qui ont chuté de 30% depuis septembre suite au rebond des prix de la fève.

SIMON BRIERE

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article