Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-lettre RJO: Prix des grains chutent

08 décembre 2016, RJO'Brien

Aujourd’hui le 8 décembre,

·   CONAB confirme une très grosse récolte en perspective pour le Brésil

·   La météo est très favorable en Amérique du sud, à l’exception du sud de l’Argentine

·   Le prix du maïs et soya chute malgré de bonnes ventes à l’exportation

·   Rapport WASDE demain ne devrait pas s’avérer différent du rapport de novembre

Rédigé par Gabriel Joubert-Séguin, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** Journée informative le 13 décembre à Brossard. Venez cultivez vos profits! ***

Dans ses dernières prévisions, l’agence des cultures du gouvernement brésilien (CONAB) a confirmé que leur prochaine récolte de soya s’enligne pour atteindre un volume record. La production de fève devrait augmenter de 7.3% pour s’établir à 102.45 millions de tonnes pour la saison 2016/17 ce qui était similaire aux attentes. Les superficies estimées par l’agence sont de 33.9 millions d’hectares (83.8 millions d’acres), avec des rendements de 3.02 tonnes/hectare (1.22 tonnes/acres) en hausse de 5.3% comparativement à l’an dernier. Cette nouvelle n’a pas très bien été accueillie par le marché dont les prix du complexe du soya ont baissé par plus de 2% puisque le marché mondial de soya est déjà aux prises avec la production record des É.-U., le plus important producteur. Le Brésil, 2ème plus important producteur, devrait exporter 10% de plus que l’an dernier à 56.5 M tonnes ce qui en fera le plus important fournisseur mondial.

 

De plus, les agriculteurs brésiliens devraient produire 83.8 millions de tonnes de maïs cette année, en hausse de 26% de la saison dernière, puisque les rendements reviennent à leur niveau normal après une récolte endommagée par la sécheresse. C’est moins qu’estimé par les analystes qui prévoyaient 89.2 millions de tonnes, mais on reste près de la production record de 2015 à 84.7 millions de tonnes. Aussi, CONAB prévoit que le Brésil reviendra en force sur le marché d’exportation en 2017 avec 24 millions de tonnes à vendre comparativement à 18 millions en 2016. Finalement, les prévisions météo restent clémentes pour le Brésil avec des précipitations ces prochains jours. C’est le centre-sud de l’Argentine qui continue d’inquiéter où les sols sont déjà trop sec et qu’aucune précipitation n’est prévue avant le 17-19 décembre. Si jamais les prévisions changent pour une continuation des températures sèches, les récoltes commenceront à subir des dommages.

Aux États-Unis, les ventes à exportation de la semaine dernière continuent de démontrer une forte demande, mais n’a pas suffi pour garder les prix aux niveaux d’hier. Les ventes de maïs pour la semaine terminant le 1er décembre étaient de 1.5 millions de tonnes ce qui est largement au-dessus des prévisions de 700,000 à 1 MTM. La plus grosse vente a été faite au Pérou avec 453,000 tonnes, suivi de la Corée du Sud avec 206,000 tonnes et du Mexique avec 184,000 tonnes. Le cumul du carnet de commande est de 1.24 milliard de boisseaux et continue de rouler bien au-dessus des niveaux de l’an dernier alors que les américains avaient seulement 713 millions de boisseaux vendus à l’étranger. On pourrait voir une petite augmentation dans les chiffres d’exportations de l’USDA du rapport offre et demande de demain midi. Dans le soya, les ventes totalisaient 1.46 million de tonnes ce qui étaient également supérieur aux prévisions de 1.0 à 1.3 millions tonnes. La Chine a été le principal acheteur de fève avec 892,000 tonnes confirmées alors que 192,000 tonnes ont été vendues à une destination inconnue (surement la Chine). Le carnet de commande se chiffre à 1.586 milliard de boisseaux ce qui est en hausse de 27% sur la même période l’an dernier. Finalement, dans le blé, les ventes à l’exportation étaient dans le haut de la fourchette des estimés avec 503,000 tonnes. La somme des commandes totalise 712 millions tonnes ce qui est 32% de plus des 538 millions tonnes vendues l’an dernier.

Demain midi, l’USDA publiera son rapport mensuel offre-demande des denrées agricoles. Il y a rarement des changements majeurs dans le rapport de décembre et c’est à quoi on s’attend pour demain. L’USDA ne devrait pas toucher aux chiffres de production de grain avant son rapport final au mois de janvier. Voici les estimés qui sont assez près des chiffres du rapport de novembre.

Bonne soirée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC.,CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article