Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO: CAD et exportations de viande

07 décembre 2016, RJO'Brien

Aujourd’hui le 7 décembre,

· La Banque du Canada n’a pas l’intention d’augmenter le taux d’intérêt prochainement
· Le dollar canadien termine la journée à son plus haut niveau depuis octobre, à 0.756 $US
· En octobre, exportations américaines nettes étaient de 362 millions lbs de porc, mieux que l’an dernier
· La semaine fût très positive pour le prix du porc grâce au maintien de la valeur des découpes, au-dessus des valeurs de l’an dernier
· En octobre, c’était la 1ère fois en 2016 que les américains exportent plus de bœufs qu’ils importent
· Moyenne du prix de l’encan électronique de bœuf gras : 110.3 ¢US/lb vs 112.5 la semaine dernière

Rédigé par Gabriel Joubert-Séguin, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

C’est sans surprise que la Banque du Canada annonçait aujourd’hui le maintien du taux directeur à 0.5%. Même si les perspectives économiques mondiales se sont améliorées dernièrement, le discours de Poloz soulignait la faiblesse des exportations canadiennes ainsi que le manque d’investissement des entreprises face aux incertitudes. Le Canada ne suivrait donc pas la tendance américaine où le taux d’intérêt de la FED devrait augmenter bientôt. Néanmoins, notre devise poursuit son chemin à la hausse pour clôturer à son plus haut niveau depuis les élections américaines, à 0.756 $US, et cela malgré un recul du prix du pétrole. 

Taux CAD/USD

Dans le porc, les prix poursuivent leur vague haussière avec des gains de 2¢/lb pour le printemps et de 1¢/lb sur les mois d’été. Le fait que le marché des découpes de porc est excessivement fort en cette période de production record, ça illustre une bonne demande et redonne confiance au marché quant aux prévisions de prix pour 2017. La valeur de la carcasse découpée était de 75 ¢/lb aujourd’hui avec un jambon à 78.5 ¢/lb ce qui est au-dessus des prix de 2015 à pareille date. De plus, les données d’exportations pour le mois d’octobre démontraient de bonnes ventes, notamment vers le Mexique. Au total, les exportations nettes de porc s’établissaient à 362 millions de livres ce qui est 16.5% de plus qu’en octobre 2015 et en ligne avec la moyenne 5 ans. Il faut dire que les achats de 147 millions de livres du Mexique viennent grandement aider. Du côté de la Chine, ça se maintient autour de 40M lbs par mois, similairement à l’an dernier alors qu’ils ont importé 253 M lbs soit 43% de plus qu’en octobre 2015.

Dans le bœuf, on avait l’encan électronique ce matin qui a démontré une demande un peu moins vigoureuse que ces dernières semaines. La moyenne pondérée au poids était de 110.3 ¢/lb ce qui est 2.2 ¢/lb de moins que la séance du 30 novembre. En conséquence, le prix du bœuf a légèrement reculé sur les échéances les plus rapprochées. En octobre, les américains ont vendu plus de bœuf qu’ils en ont importé ce qui est une première cette année en raison d’une baisse des achats de viande en provenance d’Océanie. Les États-Unis ont donc exporté au net un maigre 3 millions de livres.

Bonne soirée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC.,CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article