Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-lettre RJO: Pas de surprise dans le Cattle-on-Feed

18 novembre 2016, RJO'Brien

Aujourd’hui le 18 novembre,

· Cattle-on-feed: Placement à -5.0% de 2015, la moyenne des prévisions étaient à -4.9%
· Cattle-on-feed : Quantité de bœuf en parc d’engraissement à -1.3% de 2015, les estimés étaient à -1.1%
· Production hebdo de bœuf : +9.1% à 527.5 millions lbs avec 629,000 bêtes abattues
· Production hebdo de porc : +4.6% à 534.3 millions lbs avec 2.53 millions de porcs abattus
· Les spéculateurs ont vendus du grain, peu de changement dans les viandes

Rédigé par Gabriel Joubert-Séguin, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** R.J. O’Brien et Associés LLC est au service des agriculteurs depuis 1914, membre fondateur de la Bourse de Chicago ***

Finalement, les données du rapport Cattle-on-Feed d’aujourd’hui sont en ligne avec les estimés. Comme toujours, la grosse question était les placements en parc durant le mois d’octobre. Ils furent 5% de moins que l’an dernier à 2.17 millions de bouvillons. Avec les chiffres d’aujourd’hui, on peut donc conclure que les faibles placements du mois de septembre n’étaient pas seulement dus à des livraisons devancées en août. De plus, il ne faut pas oublier que le mois d’octobre est la plus importante période pour les entrées en parc d’engraissement, cela vient donc supporter les prix des CàT de juin et août 2017. Concernant les tranches de poids, il y a eu 5.4% moins de veaux de 600lbs et moins, 1% moins de veaux de 600 à 699lbs, 9% plus de veaux de 700 à 799lbs et 17% moins de veaux de 800lbs et plus.

Source: USDA – Cattle on Feed (Novembre 2016)

À propos des bœufs vendus aux abattoirs, la commercialisation fût 4.6% de plus que l’an dernier. Évidemment, avec plus de sorties et moins de placement, le nombre de bœuf en parc d’engraissement a reculé. Au 1er novembre, il y avait 10.67 millions de bœufs comparativement à 10.81 millions l’an dernier, un recul de -1.3% versus des attentes de -1.1%. Dans l’ensemble, le rapport était en ligne avec les prévisions. L’effet sur les prix de lundi matin reste incertain puisque seulement 11 firmes a été sondées pour construire les estimés ce qui pourrait légèrement différer de l’ensemble des participants du marché, mais à priori on ne devrait pas avoir de mouvements majeurs… bien que le marché peut toujours nous surprendre.

Source: USDA – Cattle on Feed (Novembre 2016)

Cette semaine, la production de bœuf était de 527.5 millions de livres ce qui est 2.9% de plus que la semaine dernière et 9.1% de plus que les 483.5 millions de livres produites l’an dernier à pareille date. Les abattages de bœufs s’établissent à 629,000 têtes ce qui est 10.2% de plus que l’an dernier alors que le poids carcasse est 8 lbs de moins à 841 lbs par bœuf. Dans le porc, la production hebdomadaire est de 534.3 millions ce qui est 4.6% de plus que l’an dernier. C’est une production hebdomadaire record aux États-Unis, malgré des abattages un peu sous les niveaux d’il y a 2 semaines à 2.531 millions de tête. C’est tout de même surprenant de voir le prix de la carcasse découpée à 73 ¢/lb, soit le même niveau que l’an dernier, alors que la production est nettement supérieure. Apparemment, l’étude qui démontrait l’effet de manger de la viande rouge transformée sur les probabilités d’avoir un cancer du côlon est déjà aux oubliettes pour les consommateurs! C’est ce qui avait fait chuter le prix l’an dernier.

Concernant les spéculateurs, ils ont vendu des céréales entre le 8 novembre et le 15 novembre, fort probablement en raison du rapport mensuel USDA qui démontrait des rendements supérieurs aux attentes. Ils ont vendu au net 57 102 CàT de maïs, 21 007 de blé d’hiver, 26 087 de soya et 21 113 CàT d’huile de soya. Dans les viandes, les changements sont mineurs avec un achat net de presque 4000 CàT de bœuf et 1000 CàT vendus dans le porc.

Bon weekend,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA 

Avertissement : 

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article