Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO: Inventaires surgelés et abattages

21 octobre 2016, RJO'Brien

Aujourd’hui le 21 octobre,

· Abattages hebdo de porc: 2.51 millions têtes (+9.1% vs 2015), c’est un volume record!
· Abattages hebdo de bœuf : 602,000 têtes (+8.9% vs 2015)
· Inventaires surgelés : explosion des réserves de bœuf en septembre

Rédigé par Gabriel Joubert-Séguin, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** Suite à notre déménagement, assurez-vous de composer le 1-888-701-0071 pour nous rejoindre ***

Pour voir l’analyse du Cattle-on-feed, cliquez sur ce lien : http://www.grainwiz.com/nouvelles/rjobrien/6627-rapport-cattle-on-feed-positif-pour-les-prix

Après l’arrêt de production de Smithfield Foods la semaine dernière (à cause de l’ouragan Matthew), il fallait s’attendre à ce qu’une certaine quantité de porc ont refoulé dans les porcheries pour finalement être livrée cette semaine. Et oui, c’est ce qui explique les abattages record de cette semaine à 2.51 millions porcs, en ligne avec la capacité d’abattage. Par contre, c’est tout de même encourageant de voir que les américains ont été capable de gérer l’abattage d’autant de porc. Au final, les abattages de cette semaine étaient 8.3% de plus que ceux de l’an dernier alors que le poids de 209.8 lbs/carcasse est 1.2% inférieur. Cela nous donne une production de 527 millions de lbs soit 7% et 11.5% de plus qu’en 2015 et 2013 respectivement. Dans le bœuf, les abattages restent volumineux à plus de 600,000 têtes/semaine (602,000 pour être précis). C’est 8.9% plus de bœufs abattus que l’an dernier. La production s’établit à 504.5 millions de livres, soit 7.4% de plus que l’an dernier. 

Au niveau des inventaires surgelés, on a connu en septembre une explosion des stocks de bœuf avec une augmentation de 44 millions de livres. Les inventaires congelés de bœuf sont maintenant à 521 millions livres ce qui est 4% de plus que l’an dernier à pareille date, alors que nous étions presque au même niveau en août. Dans la volaille, les inventaires restent stables à 1.29 milliard de livres ce qui est seulement 2% de plus que l’an dernier.  

Dans le porc, on a perdu le déficit versus 2015 qu’on avait suite à une augmentation des stocks surgelés de 33 millions livres en septembre, principalement dans le jambon. Les inventaires de fesse sont à leur plus haut niveau dans l’année, présentement à 249 millions livres, il reste à voir comment la demande sera pour la Thanksgiving (fin novembre) et durant le temps des fêtes afin d’écouler ces énormes stocks. 

Bon weekend,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article